1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Nice : Christian Estrosi écrit à Éric Ciotti pour enterrer la hache de guerre
2 min de lecture

Nice : Christian Estrosi écrit à Éric Ciotti pour enterrer la hache de guerre

La guerre fratricide entre Christian Estrosi et Éric Ciotti doit s'arrêter, selon le maire de Nice. Dans "Nice Matin", il publie une lettre au député Les Républicains et l'appelle à "l'apaisement".

Éric Ciotti et Christian Estrosi, le 13 décembre 2014
Éric Ciotti et Christian Estrosi, le 13 décembre 2014
Crédit : DOMINIQUE FAGET / AFP
Marie-Pierre Haddad

Bientôt la réconciliation ? Christian Estrosi a fait un pas en direction de son rival, Éric Ciotti. Dans une lettre publiée dans Nice Matin et adressé au député des Alpes-Maritime, le maire de Nice estime que leurs "divergences existent mais elles ne sont pas insurmontables". 

Ainsi, Christian Estrosi fait part de son souhait "d'apaiser les choses". Et d'ajouter : "Je reste proche de Nicolas Sarkozy, Éric Ciotti s'inscrit plus dans la ligne de Laurent Wauquiez, cela ne veut pas dire pour autant que Sarkozy soit passé à gauche et que Wauquiez soit passé au Rassemblement nationale et Ciotti avec. Tout le monde connaît nos parcours".

Pourquoi prôner l'apaisement maintenant ? Selon le maire de Nice, c'est "nécessaire pour éviter de faire prendre des risques à la ville et au département. Si nous sommes des élus responsables, notre seule boussole doit être l'intérêt général, nous devons laisser les petites querelles et les petites amertumes de côté". 

Éric Ciotti est-il prêt sans conditions et sans excès à ce dialogue? Moi j'y suis prêt !

Christian Estrosi

Pour conclure sa lettre, Christian Estrosi tend la main à Éric Ciotti : "Éric Ciotti est-il prêt sans conditions et sans excès à ce dialogue ? Moi j'y suis prêt ! Une machine s'est emballée. La question est de savoir si nous sommes capables ou pas de faire avancer l'intérêt général. Pour ma part, j'ai toujours essayé de rassembler. J'ai fait le choix de Nice, en disant clairement que je ne serai plus jamais ministre dans un gouvernement".

À lire aussi

Pour rappel, cette guerre entre ces deux hommes de droite est née, après la nomination de Christian Estrosi au poste de ministre chargé de l'Industrie dans le gouvernement de François Fillon, entre 2009 et 2010. Ce dernier avait alors laissé son second, Éric Ciotti gérer Nice. Ce sera alors le début d'une longue bataille afin de prendre le contrôle de la ville et du département.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/