1 min de lecture Élections municipales à Paris

Municipales à Paris : Villani assure à Macron que sa candidature ne serait pas un "acte de défiance"

Cédric Villani semble avoir choisi de candidater pour la mairie de Paris, malgré la nomination de Benjamin Griveaux comme le candidat LaREM. Mais pas question pour le député d'être considéré comme un "dissident".

Cédric Villani, le 4 juillet 2019
Cédric Villani, le 4 juillet 2019 Crédit : CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP
Marie-Pierre Haddad
Marie-Pierre Haddad
et AFP

Candidater n'est pas défier. C'est la vision de Cédric Villani. Alors que ses proches ont déjà annoncé qu'il se lancerait officiellement dans la campagne des municipales à Paris le 4 septembre, le député La République En Marche a tenu à rassurer le chef. 

Cédric Villani a assuré à Emmanuel Macron et Édouard Philippe que sa possible candidature dissidente aux municipales à Paris ne serait pas l'expression d'une "défiance" à leur égard, a appris l'AFP auprès de leur entourage. "Cédric Villani a informé le président de la République et le Premier ministre qu'il ferait une déclaration aux Parisiennes et Parisiens ce mercredi 4 septembre à 19h et que sa décision n'était en aucun cas un acte de défiance vis-à-vis de leur action", a déclaré Baptiste Fournier, directeur de campagne du député pour l'investiture en marche.

Mais qu'en est-il du candidat déjà investi par la majorité, Benjamin Griveaux ? "J'aurais préféré que Cédric Villani respecte l'engagement qu'il avait pris et s'engage à nos côtés, c'est évident", a-t-il expliqué sur LCI. "Ma conviction, c'est que nous finirons rassemblés", a-t-il insisté.

La menace d'une exclusion de Villani ?

La perspective d'une éventuelle candidature de Cédric Villani pose la question de son exclusion du parti, conformément aux statuts de LaREM. "J'entends les demandes nombreuses d'exclusion. Ne cédons pas là où tant d'autres avant nous ont renoncé", écrit Benjamin Griveaux qui "ne souhaite pas qu'un comportement isolé vienne mettre à mal le mouvement qu('il a) participé à bâtir et à faire vivre depuis le premier jour avec tant d'autres parmi vous". 

À lire aussi
Valérie Pécresse, le 29 août 2019. élections municipales à Paris
Municipales à Paris : la main tendue de Valérie Pécresse à Rachida Dati

Le patron des députés LaREM Gilles Le Gendre, tout en soutenant Benjamin Griveaux, s'est dit hostile à "toute forme d'exclusion ou de sanction vis-à-vis de Cédric Villani ou vis-à-vis de ses éventuels soutiens", s'il se présentait. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Élections municipales à Paris Élections municipales Paris
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants