1 min de lecture Élections municipales à Paris

Municipales à Paris : Le Gendre hostile à toute sanction contre Villani

Selon le patron des députés de la majorité, "le meilleur moyen" de rassembler La République En Marche "n'est certainement pas de créer des clivages par des sanctions et des divisions".

Gilles Le Gendre, le 04 février 2019
Gilles Le Gendre, le 04 février 2019 Crédit : LUDOVIC MARIN / AFP
Marie-Pierre Haddad
Marie-Pierre Haddad
et AFP

Jusqu'où la guerre entre Benjamin Griveaux et Cédric Villani pour la mairie de Paris peut-elle aller ? Gilles Le Gendre, le patron des députés LaREM, est hostile à toute sanction du parti majoritaire contre Cédric Villani. Pour rappel, une candidature dissidente aux municipales à Paris pourrait affronter le candidat investi, Benjamin Griveaux

"Je veux la victoire de Benjamin Griveaux, et elle passera forcément par un rassemblement. (...) Si on veut penser au rassemblement, le meilleur moyen de le préparer n'est certainement pas de créer des clivages par des sanctions et des divisions", a expliqué Gilles Le Gendre, lui-même élu de Paris sur BFMTV, dimanche 1er septembre. 

C'est pourquoi, dit-il, "je suis contre toute forme d'exclusion ou de sanction vis-à-vis de Cédric Villani ou vis-à-vis de ses éventuels soutiens"

Je n'ai pas senti (...) avec qui il voulait construire une majorité

Gaspard Gantzer, candidat indépendant à la mairie de Paris
Partager la citation

De son côté, Cédric Villani a fait savoir qu'il annoncerait ce mercredi 4 septembre ses "intentions" pour les municipales de Paris, en l'occurrence une candidature dissidente, ou bien son ralliement à celle de Benjamin Griveaux. Plusieurs médias ont annoncé ces derniers jours, sans être démentis, la décision de Cédric Villani d'être candidat. 

À lire aussi
Cédric Villani. élections municipales à Paris
Cédric Villani : son interview polémique était "très préparée", selon Olivier Bost

Gaspard Gantzer, candidat indépendant à la mairie de Paris qui a rencontré ces derniers jours Cédric Villani, a jugé par ailleurs "pas très clair" le positionnement politique du mathématicien et député de l'Essonne. "Sur le fond", a poursuivi Gaspard Gantzer, "je n'ai pas senti quel était l'axe principal de sa campagne à ce stade, et avec qui il voulait construire une majorité". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Élections municipales à Paris La République En Marche Élections municipales
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants