2 min de lecture Élections municipales

Municipales à Paris : Hidalgo veut augmenter les amendes contre les incivilités

Anne Hidalgo, maire sortante et candidate à sa réélection à la mairie de Paris, a dévoilé jeudi 6 février, son projet pour la ville. Dans l'optique d'une capitale plus propre et plus verte, la candidate souhaite un "responsable propreté" par quartier.

>
Anne Hidalgo présente son projet pour Paris Crédit Image : Martin BUREAU / AFP | Crédit Média : Agathe Landais / RTL | Durée : | Date :
Marie Gingault et AFP

C'est dans un espace de co-working dans le 10e arrondissement de la capitale, qu'Anne Hidalgo a dévoilé jeudi 6 février, son projet pour la ville de Paris. La maire sortante et candidate à sa réélection, souhaite pour Paris une ville plus verte et plus propre

"Le socle de ce projet c'est l'écologie", a déclaré Anne Hidalgo devant ses soutiens et têtes de liste. La candidate rappelle son engagement à atteindre la neutralité carbone d'ici 2050 et fait état du récent bilan carbone. "Nous avons réduit de 25% les émissions locales parisiennes en 2018 par rapport à 2014", a-t-elle avancé avant d'annoncer espérer une baisse de 23% pour 2020.

Anne Hidalgo a rappelé son futur plan vélo avec "des rues 100% cyclables et sécurisées" ainsi que la transformation de la moitié des places de stationnement de la capitale, soit 60.000 au total, en espace vert ou piste cyclable.
À l'heure où les poubelles s'entassent dans les rues en raison d'une grève chez les éboueurs et dans les incinérateurs, Anne Hidalgo aborde les mesures concernant la propreté, thème de préoccupation majeur des Parisiens.

Un "responsable propreté" par quartier

La candidate PS promet d'investir "un milliard d'euros par an pour la propreté et l'embellissement" des rues, places et jardins de la capitale. "Aujourd'hui, les berges de la Seine sont un grand parc rendu aux habitants, sept grandes places sont rénovées, 1.000 kilomètres de pistes cyclables permettent de se déplacer beaucoup plus facilement à vélo", a-t-elle vanté, avant de faire part de sa volonté de "réaménager" d'autres "places emblématiques parisiennes" comme Concorde, Étoile ou Châtelet, entre autre, en "redonnant toute la place aux piétons".

À lire aussi
Édouard Philippe, le 26 février 2020. gouvernement
Coronavirus, bac 2020 et municipales : ce qu'il faut retenir de l'interview de Philippe

Au lendemain de la proposition de Benjamin Griveaux qui promettait "1.000 managers de rue", Anne Hidalgo propose de nommer un "responsable propreté" par quartier. Cette personne "fixera, en concertation avec la mairie d'arrondissement et les habitants, un plan d'action spécifique à chaque rue", a avancé la candidate.

Des contraventions qui pourraient augmenter

Toujours dans l'esprit d'un Paris plus propre, Anne Hidalgo a également fait part de sa volonté d'augmenter les contraventions. Si elle est reconduite, la candidate PS proposera d'augmenter le montant des amendes, afin de "mieux lutter contre les incivilités". 

Dans le souhait de faire de Paris "une ville toujours plus verte et respectueuse du vivant" la municipalité actuelle déclare : "Nous souhaitons pouvoir aller jusqu’à 150€ le jet de mégot ou de papier (contre 68€ actuellement), 300€ l'épanchement d'urine (68€ également aujourd’hui), 500€ le dépôt sauvage d'encombrants et plusieurs milliers d'euros pour l'affichage sauvage" .

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Élections municipales Élections municipales à Paris Anne Hidalgo
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants