1 min de lecture La République En Marche

Municipales à Paris : au sein de LaRem, une guerre feutrée mais bien réelle

Avec pas moins de six candidats possibles au sein de La République En Marche, parmi lesquels Benjamin Griveaux et Mounir Mahjoubi, les tensions sont palpables.

micro generique Les Indispensables Pauline De Saint-Rémy iTunes RSS
>
Municipales à Paris : au sein de LaRem, une guerre feutrée mais bien réelle Crédit Image : AFP / Archives, PATRICK KOVARIK | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Pauline de Saint-Remy
Pauline De Saint-Rémy
édité par Claire Gaveau

Au sein de la majorité, les municipales s'annoncent animées à Paris. Il faut dire que les candidats sont déjà nombreux sur la ligne de départ... Si à droite, les candidats se font la guerre à coups de sondages secrets, à La République En Marche, les tensions sont plus feutrées mais pourtant bel et bien présentes.

Officiellement, les candidats ont rangé leurs couteaux et redoublent de déclarations sur l'importance du collectif. En même temps, à force d'avancer leurs pions discrètement dans la presse, Benjamin Griveaux et Mounir Mahjoubi, respectivement porte-parole du gouvernement et secrétaire d'État au Numérique, s'était fait quelques ennemis.

Ce à quoi, il faut ajouter la crise des gilets jaunes. Celle-ci aura en effet obligé les candidats, excepté Cédric Villani, rentrés dans la course sur le tard, à la jouer plus discrète. Mais voilà, depuis quelques semaines, la commande d'un sondage par le mouvement fait du bruit... Celui-ci, réalisé par ViaVoice, aurait été réalisé pour tester les différentes candidatures. Mais les résultats n'auraient été transmis qu'à Benjamin Griveaux, selon Le Canard Enchaîné. Une information démentie par le principal intéressé.

Une notoriété proche entre Griveaux et Mahjoubi

Mais, ce que beaucoup ignorent, c'est l'existence d'une seconde étude, une note blanche réalisée par un grand institut. Celle-ci compare la popularité et la notoriété de Benjamin Griveaux et Mounir Mahjoubi.

À lire aussi
Pierre Person, député de Paris La République En Marche
LaREM : pourquoi Pierre Person, numéro deux du parti, lâche la direction

Surprise, sur le plan national, les taux de notoriété, plutôt bas tous les deux, ne sont pas aussi éloignés que ce à quoi on pouvait s'attendre avec respectivement 44% et 50% des personnes qui ne se sentent pas capables d'émettre un avis.

De plus, avec 20% chacun, ils recueillent aussi le même nombre d'avis favorables alors que le porte-parole du gouvernement totalise nettement plus d’avis négatif, 32% contre 20%. Il est donc beaucoup plus clivant. Enfin, Mounir Mahjoubi semble également avoir une petite longueur d'avance dans l’agglomération parisienne.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
La République En Marche Élections municipales Élections municipales à Paris
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants