1 min de lecture Élections municipales

Municipales à Bordeaux : des tensions en perspective pour Macron et Juppé ?

ÉCLAIRAGE - Thomas Cazenave, proche d'Emmanuel Macron, va affronter Nicolas Florian, héritier d'Alain Juppé à Bordeaux. Un choix du président qui va à l'encontre des souhaits du MoDem.

RTL Petit Matin - Julien Sellier RTL Petit Matin Julien Sellier iTunes RSS
>
Municipales à Bordeaux : des tensions entre Macron et Juppé ? Crédit Image : AROLINE BLUMBERG / POOL / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Olivier Bost
Olivier Bost
édité par Marie-Pierre Haddad

À huit mois maintenant des élections municipales, La République En Marche continue d’égrainer le nom de ses candidats. 19 nouveaux visages ont été dévoilés, lundi 1er juillet, par la majorité. Et parmi eux, celui de Thomas Cazenave, choisi pour briguer la mairie de Bordeaux.

Avec un cas de figure inédit, puisque sur place, le MoDem soutient, lui, l'héritier d'Alain Juppé. Cette décision a été prise par Emmanuel Macron et par La République En Marche, contre l'avis d'Édouard Philippe, contre les proches d'Alain Juppé et contre le MoDem

Bordeaux est le symbole des ambitions de la majorité pour les élections municipales. Son candidat, Thomas Cazenave, est un proche du chef de l'État. Énarque, inspecteur des finances, vif et charmeur, il promet d'apporter du renouveau dans la ville. C'est le candidat idéal face à l'hériter d'Alain Juppé, Nicolas Florian. Le maire sortant a pour lui les solides réseaux de la ville et le soutien du MoDem de François Bayrou, pourtant partenaire au niveau national avec La République En Marche. 

Les cas délicats de Lyon, Marseille et Lille

Bordeaux symbolise aussi ce cas par cas qu'applique En Marche pour le choix de ses candidats. À Troyes, sans surprise, il y aura une candidate face au sortant et opposant farouche au Président, François Baroin. Dans d'autres villes, ce sont les ralliements d'anciens socialistes ou d'anciens républicains qui sont récompensés par une investiture, comme à Bagnols-sur-Cèze, dans le Gard, à Bourg-de-Péage dans la Drome ou à Épinal dans les Vosges.

À lire aussi
Élisabeth Borne et Gérald Darmanin, le 15 novembre 2017 élections municipales
Municipales 2020 : le cas délicat de ces ministres qui veulent être candidats

À Clermont-Ferrand, ce sera un cadre de chez Michelin. La République En Marche a repoussé à plus tard, les calculs les plus embêtants, il faudra encore attendre pour connaître les candidats de Lyon, Marseille, Lille, Toulouse, Nice ou Nantes. Dans toutes ces villes, ce sera plus compliqué encore qu'à Bordeaux. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Élections municipales Élections municipales à Bordeaux Bordeaux
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797967850
Municipales à Bordeaux : des tensions en perspective pour Macron et Juppé ?
Municipales à Bordeaux : des tensions en perspective pour Macron et Juppé ?
ÉCLAIRAGE - Thomas Cazenave, proche d'Emmanuel Macron, va affronter Nicolas Florian, héritier d'Alain Juppé à Bordeaux. Un choix du président qui va à l'encontre des souhaits du MoDem.
https://www.rtl.fr/actu/politique/municipales-a-bordeaux-des-tensions-en-perspective-pour-macron-et-juppe-7797967850
2019-07-02 15:03:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/tXA-i1Nhh7OGqtEn50xDVA/330v220-2/online/image/2019/0702/7797969052_alain-juppe-et-emmanuel-macron-le-1er-mars-2019.jpg