1 min de lecture Mort de Chirac

Mort de Jacques Chirac : "C'est une époque de la France qui s'en va", dit Alain Duhamel

Alain Duhamel est revenu sur la carrière politique de Jacques Chirac, disparu le jeudi 26 septembre dernier.

La Semaine Politique - Duhamel La semaine politique d'Alain Duhamel Alain Duhamel iTunes RSS
>
Mort de Jacques Chirac : "c'est une époque de la France qui s'en va", dit Alain Duhamel Crédit Image : PIERRE GUILLAUD / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
La Semaine Politique - Duhamel
Alain Duhamel édité par Noé Blouin

"C'est une époque de la France qui s'en va" commente Alain Duhamel à propos du décès de Jacques Chirac. Le journaliste et l'homme politique s'étaient rencontrés dès 1970, lors d'une émission télévisée. "Il avait un mode de vie, des goûts, une proximité qui le faisait ressembler aux Français. C'était un Français comme un autre qui vivait dans un palais national" poursuit-il.

"Il y a quelque chose que je trouve qu'on ne souligne pas assez dans l'ensemble. C'est qu'une des raisons pour laquelle il est tellement dans la tête des Français [...] c'est que, depuis Napoléon III, il est l'homme public qui a le plus longtemps dirigé l'exécutif", explique le journaliste. 
 
Populaire pendant sa retraite, Jacques Chirac n'a pas toujours été dans le cœur des Français.  "La réalité, c'est que sa popularité a beaucoup variée", affirme Alain Duhamel. "Sous Valéry Giscard d'Estaing il était extrêmement populaire dans sa famille politique, c'est-à-dire 20% des Français, mais au-delà il était extrêmement combattu."

"Quand il était dans l'opposition à François Mitterrand, là aussi sa famille le soutenait, mais ce n'était pas du tout un homme de consensus. À cette époque-là [...] il divisait, incontestablement. Il a été populaire quand il était beaucoup plus âgé", détaille-t-il. Au contraire, sur la scène internationale "il était non seulement respecté, mais en plus il était très influent".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Mort de Chirac Jacques Chirac Alain Duhamel
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants