1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Mélenchon répond à Macron sur la "fin de l'insouciance" : "Il ne se rend pas compte..."
1 min de lecture

Mélenchon répond à Macron sur la "fin de l'insouciance" : "Il ne se rend pas compte..."

VIDÉO - Le leader de la France Insoumise a conspué le vocable choisi par le président de la République.

Jean-Luc Mélenchon
Jean-Luc Mélenchon
Crédit : AFP
Aymeric Parthonnaud
Aymeric Parthonnaud

"Quand vous êtes dans un pays où il y a 9 millions de pauvres (...) entendre un truc pareil c'est incroyable. Il ne se rend pas compte à quel point ça peut être blessant pour les gens". Jean-Luc Mélenchon a réagi après la déclaration d'Emmanuel Macron qui mettait en garde, les Français face à "la fin de l'abondance" qui s'annonce. 

"Nous vivons depuis plusieurs années la fin de ce qui pouvait apparaître comme une abondance de liquidités sans coût, de produits, de technologies qui nous semblaient perpétuellement disponibles, de terre ou de matière ou même d'eau, a listé le président de la République, le 25 août. Emmanuel Macron appelait à l'unité pour faire face à "la fin des évidences" et "la fin de l'insouciance". Une façon de préparer les esprits aux décisions difficiles que pourraient appeler l'inflation galopante, la guerre en Europe ou le réchauffement climatique. 

"Il ne se rend pas compte parce que pour ses amis, les riches, l'abondance ça continue, analysait Jean-Luc Mélenchon. Il ne veut pas qu'on taxe les profiteurs de crise, les gens qui ont accumulé des millions et des millions et des millions... sur le dos de la crise Covid, de l'inflation... L'abondance continue pour eux sauf pour les mêmes qui eux devront se serrer la ceinture".

"Sur l'écologie, je ne peux pas lui en vouloir parce que je crois qu'il n'y a jamais rien compris, continue Jean-Luc Mélenchon. Il utilise des mots dont il ne mesure pas la signification. Il n'y a jamais eu d'abondance, M. Macron. Il y a toujours eu de l'irresponsabilité. Ce n'est pas pareil. Il y avait des gens qui considéraient que c'était sans fin, que la nature était extérieure à l'être humain et que c'était une réserve disponible sans fin. Il y a eu irresponsabilité, pillage et saccage". 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

pub
Flash Actu