1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Marion Maréchal-Le Pen se dit "saoulée par les 'valeurs de la République'"
1 min de lecture

Marion Maréchal-Le Pen se dit "saoulée par les 'valeurs de la République'"

La députée FN du Vaucluse a affirmé sur iTélé ne pas "comprendre cette obsession pour la République". Selon elle, sa génération ne la partage plus avec les précédentes.

Marion Maréchal-Le Pen à Rome le 15 mars 2016.
Marion Maréchal-Le Pen à Rome le 15 mars 2016.
Crédit : Camilla Morandi/Shutter/SIPA
Clémence Bauduin
Clémence Bauduin

Génération désenchantée ? "Saoulée", en tout cas. Tel est le terme qu'a employé la députée FN du Vaucluse, Marion-Maréchal Le Pen, pour exprimer son désaccord envers l'obsession des valeurs républicaines, mercredi 27 avril sur le plateau de iTélé. Celle-ci a déclaré ne pas "comprendre cette obsession pour la République".

La benjamine de l'Assemblée nationale, âgée de 26 ans, étaye ainsi des propos tenus, près d'un an auparavant, dans le trimestriel politique Charles : "Pour moi, la République ne prime pas sur la France. Je suis d'une génération un peu saoulée par les valeurs de la République qu'on nous sert en permanence et dont on ne sait pas ce qu'elles recouvrent, ce qui évite d'aller sur le fond des idées", justifie la nièce de Marine Le Pen.

Avec l'Action française le 7 mai

La nièce de Marine Le Pen a insisté sur le fait que, selon elle, les valeurs de la République ne sont pas cohérentes avec l'exclusion du Front national "du pseudo-champ républicain". "Je défends évidemment la Ve République, c'est un système auquel je suis attachée, mais la Ve République, c'est un régime politique. La France, c'est mon pays, je ne confonds pas tout à fait les deux. La France a commencé avant la République", a-t-elle lancé, invitant les dirigeants politiques à "expliciter" ce que sont les valeurs républicaines.

Le journaliste Bruce Toussaint, qui menait l'interview, questionnait initialement Marion Maréchal-Le Pen sur sa prochaine participation à un rassemblement de l'Action française, mouvement royaliste, le 7 mai prochain. "C'est un débat entre républicains et royalistes et je suis dans le camp républicain, figurez-vous", a-t-elle ironisé.


L'invité de Bruce Toussaint du 27/04/2016 par ITELE

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/