1 min de lecture Rassemblement national

Marine Le Pen se dit "prête à faire le job" que Macron "ne fait pas"

Marine Le Pen avait affirmé dimanche au Grand Jury RTL/LCI/Le Figaro avoir "envie d'être candidate" en 2022 et "surtout envie qu'on arrête avec la politique qui est menée".

Marine Le Pen à l'Assemblée, le 22 octobre 2019
Marine Le Pen à l'Assemblée, le 22 octobre 2019 Crédit : Eric FEFERBERG / AFP
Thomas Pierre
Thomas Pierre et AFP

Marine Le Pen "prête à faire le job" qu'Emmanuel Macron "ne fait pas". La présidente du Rassemblement national a affirmé mardi, après avoir laissé planer le doute sur son "envie" d'une troisième candidature, qu'elle serait bien présente en 2022. 

"J'irai moi à cette bataille avec encore une fois mon expérience, avec les coups que j'ai pu prendre, avec ce que j'ai appris des coups que j'ai pu prendre, avec cette conviction que j'ai chevillée au cœur, avec cette exigence qui est la mienne", assure-t-elle.

"Moi je dirai aux Français: moi je suis prête à faire le job, le job qu'Emmanuel Macron ne fait pas", a déclaré sur BFMTV la députée RN, interrogée sur son "envie" de se présenter à la présidentielle pour la troisième fois.

"La réalité c'est qu'on a eu beaucoup de grandes promesses, beaucoup d'espérances chez beaucoup de Français que les choses changent. Et puis on a encore une fois un véritable cataclysme social, on a un cataclysme économique", a ajouté la finaliste de la présidentielle en 2017 à propos de la politique d'Emmanuel Macron.

"Envie d'être candidate" en 2022

À lire aussi
Marine Le Pen au Parlement européen, le 13 juin 2019 à Bruxelles Présidentielle 2022
Marine Le Pen prépare la présidentielle de 2022 et le fait savoir

Mais "si les Français souhaitent que quelqu'un d'autre soit au second tour, c'est quelqu'un d'autre qui sera au second tour", a ajouté la députée du Pas-de-Calais. Marine Le Pen avait affirmé dimanche au Grand Jury RTL/LCI/Le Figaro avoir "envie d'être candidate" en 2022 et "surtout envie qu'on arrête avec la politique qui est menée".

Jeudi, elle avait jugé qu'il y avait surtout "besoin" qu'elle se représente. "En plus il faut en avoir envie ? Je crois qu'on en a besoin surtout. Et à mon avis ça suffit très largement", avait-elle déclaré à Europe 1.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Rassemblement national Présidentielle 2022 Politique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants