2 min de lecture Parlement

Macron souhaite réduire le nombre de parlementaires... Une fausse-bonne idée ?

DÉCRYPTAGE - Lors de son discours au Congrès de Versailles, Emmanuel Macron a annoncé vouloir réduire d'un tiers le nombre de parlementaires.

Yves Calvi RTL Matin Yves Calvi iTunes RSS
>
Macron souhaite réduire le nombre de parlementaires... Une fausse-bonne idée ? Crédit Image : ERIC FEFERBERG / POOL / AFP | Crédit Média : Benjamin Sportouch | Durée : | Date : La page de l'émission
245x300_Sportouch
Benjamin Sportouch et Claire Gaveau

Au milieu de ses envolées lyriques ou des formules surjouées, Emmanuel Macron a également annoncé certaines mesures concrètes. Parmi elles, la fin de l'état d'urgence à l'automne prochain, une réforme du droit d'asile, l'instauration d'une dose de proportionnelle ou encore la réduction du nombre de parlementaires.

Une dernière annonce largement commentée au lendemain de ce rendez-vous exceptionnel à Versailles. "Mesure démagogique" pour les uns, occasion de "renforcer les moyens" du Parlement pour les autres... La décision d'Emmanuel Macron de réduire "d'un tiers" le nombre des députés et sénateurs est diversement appréciée dans la classe politique.

Sur le papier l'idée est séduisante surtout si l'on compare cela avec certains pays. Si la France compte 925 députés et sénateurs, les États-Unis en comptent moitié moins et l'Allemagne seulement 700. Mais la suppression d'un tiers des députés pourrait également entraîner certaines difficultés notables. 

À lire aussi
Un agriculteur français asperge son champs avec du glyphosate, l'herbicide produit pas Monsanto. environnement
Glyphosate : ce que contient vraiment le rapport controversé des parlementaires

Une découpe difficile des circonscriptions

En premier lieu, diminuer le nombre de députés et sénateurs revient à agrandir la circonscription de chacun, avec le risque d'un éloignement, d'une déconnexion des problèmes du quotidien des Français. Des parlementaires hors sol en quelque sorte... Une réalité qui serait amplifiée par la loi sur le non cumul des mandats puisqu'il est dorénavant impossible de porter l'étiquette de maire et de député.

De plus, redécouper les circonscriptions n'est jamais une mince affaire. Cette mission demande énormément de temps et est parfois le fruit de calculs politiciens.

Des économies pas certaines

Côté financier, la réduction du nombres d'élus ne garantit pas certaines économies puisque le budget ne sera pas forcément réduit. Emmanuel Macron ne s'est d'ailleurs en aucun cas engagé dans cette voie-là. Avec un territoire plus grand à couvrir, les parlementaires auront plus de frais de déplacement, plus de courriers à traiter et donc besoin de plus de collaborateurs.

Enfin, cela peut nourrir l'antiparlementarisme. Si un tiers des députés sont inutiles, pourquoi s'arrêter à un tel nombre ? Une limite peut-elle, doit-elle être fixée ?

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Parlement Emmanuel Macron Assemblée nationale
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789211413
Macron souhaite réduire le nombre de parlementaires... Une fausse-bonne idée ?
Macron souhaite réduire le nombre de parlementaires... Une fausse-bonne idée ?
DÉCRYPTAGE - Lors de son discours au Congrès de Versailles, Emmanuel Macron a annoncé vouloir réduire d'un tiers le nombre de parlementaires.
https://www.rtl.fr/actu/politique/macron-versailles-reduire-nombre-parlementaires-une-fausse-bonne-idee-7789211413
2017-07-04 12:07:41
https://cdn-media.rtl.fr/cache/JEayRqf2QUXrwQci_ryOaQ/330v220-2/online/image/2017/0703/7789201022_emmanuel-macron-passe-son-grand-oral-devant-le-parlement.jpg