1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Loi "sécurité globale" : Macron ne veut "pas laisser dire qu'on réduit les libertés"
1 min de lecture

Loi "sécurité globale" : Macron ne veut "pas laisser dire qu'on réduit les libertés"

Emmanuel Macron a estimé que la France "a été caricaturée" dans le débat sur l'article 24 de la proposition de loi "sécurité globale".

Emmanuel Macron dans son entretien du 4 décembre 2020
Emmanuel Macron dans son entretien du 4 décembre 2020
Crédit : Capture d'écran Facebook / Brut
Venantia Petillault & AFP

Emmanuel Macron a accordé une interview fleuve au média en ligne Brut. Il était notamment interrogé sur les principales thématiques qui intéressent la jeunesse aujourd'hui, comme les sujets liés à la laïcité, l'identité, la "Génération Covid" ou l'écologie", ainsi que les violences policières.

Interviewé sur les récentes manifestations contre la loi "sécurité globale", Emmanuel Macron a répondu sur la restriction des libertés qui a été reprochée à la France. "Je ne peux pas laisser dire qu'on réduit les libertés en France", a plaidé Emmanuel Macron, estimant que la France "a été caricaturée" dans le débat sur l'article 24 de la proposition de loi "Sécurité globale".

"C'est un grand mensonge. On n'est pas la Hongrie ou la Turquie", s'est-il écrié, en estimant que le débat "a été contaminé par un discours militant, hostile au gouvernement et à votre serviteur". "Ne laissons pas la France être caricaturée", a-t-il ajouté.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/