1 min de lecture Environnement

Loi Climat : Macron veut verdir son bilan avant 2022, mais risque de fissurer la majorité

Le projet de loi Climat sera discuté le 10 février en Conseil des ministres, avant d'être débattu à l'Assemblée. "Chacun va défendre son petit sujet et ça va être le bazar", redoute un député.

Emmanuel Macron, le 21 janvier 2021
Emmanuel Macron, le 21 janvier 2021 Crédit : Yoan VALAT / POOL / AFP
Générique 1
Vincent Derosier édité par Marie-Pierre Haddad

Le projet de loi résultant de la Convention citoyenne arrive mercredi 10 février en Conseil des ministres. C'était un engagement d'Emmanuel Macron après les "gilets jaunes" : demander à des Français tirés au sort de plancher sur des propositions pour le climat. Il en est sorti 149.

Le chef de l'État en a écarté trois. Que reste-t-il au terme de ces mois de discussions qui ont, parfois, tournées au bras de fer ? Pour résumer : mécontentement et frustration. À en croire plusieurs parlementaires, les débats pourraient même fissurer la majorité. Cette loi climat touche à tout : éducation, logement, finances et collectivités locales.

"Chacun va défendre son petit sujet, redoute un député, et ça va être le bazar". D'ailleurs dans la majorité, on a déjà identifié plusieurs sujets dits "glyho". Comprenez des sujets aussi explosifs que celui de l’interdiction ratée du glyphosate.

Une loi "sympathique" ?

Parmi eux, il y a l'écocide, l'obligation de rénover son logement ou les amendements qui vont s'attaquer aux compagnies aériennes. Et puis, les pressions extérieures vont être très fortes sur ce texte. Nicolas Hulot a déjà dit ce qu'il en pensait et les ONG vont pousser leurs sujets. 

À lire aussi
Présidentielle 2022
Présidentielle 2022, sécurité, coronavirus, climat : Macron attaque sur tous les fronts

Le député Matthieu Orphelin dénonce déjà un texte trop timide. "C'est une loi sympathique qui n'est pas du tout assez ambitieuse. Si au final, la loi ne permet pas de remplir l'objectif d'une réduction de 40% des gaz à effet de serre en 2030, on passe à côté du sujet", explique-t-il sur RTL.
 
Au sommet de l'État, on prépare la riposte en vantant une loi historique. Pour Emmanuel Macron, ce texte est le dernier espoir de verdir son bilan avant l'élection présidentielle.

>
Loi Climat : Macron veut verdir son bilan avant 2022, mais risque de fissurer la majorité Crédit Média : Vincent Derosier | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Environnement Présidentielle 2022 Assemblée nationale
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants