1 min de lecture Environnement

Kenya : une association se mobilise pour sauver des girafes bloquées sur une île

Menacées par la montée des eaux, une association tente de sauver des girafes bloquées sur une île au Kenya.

Thomas Sotto RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Kenya : une association se mobilise pour sauver des girafes bloquées sur une île Crédit Image : TONY KARUMBA / AFP | Crédit Média : Virginie Garin | Durée : | Date : La page de l'émission
Virgine Garin
Virginie Garin édité par Camille Guesdon

Un sauvetage de girafes bloquées sur une île a eu lieu au Kenya. Menacées par la montée des eaux, l'une d'elles a pu être ramenée sur la terre ferme la semaine dernière. Actuellement, il en reste six et la difficulté pour les sauver est grande.

Une girafe ça voyage debout, et celle qui a été sauvée mesure plus de cinq mètres de haut donc l'équipe qui est allée à son secours a construit une barge spéciale. C'est un grand radeau qui est resté plusieurs mois près de l'endroit où elle vivait pour la familiariser. Le jour du voyage, elle a été attirée avec des gousses d'acacias, un aliment que la girafe adore. La girafe Baranti est montée sur l'embarcation, qui tout doucement a rejoint la terre ferme. Elle a retrouvé dans une réserve naturelle deux de ses congénères qui avaient été déplacées l'an dernier. 

Ces girafes ont été piégées par la montée des eaux à cause du réchauffement climatique. Leur territoire, une péninsule, est devenue une île où habite aussi des crocodiles. Donc elles risquent soit de se noyer, soit d'être dévorées. L'association "Save girafe now" veut encore sauver les six girafes qui sont restées sur l'île. L'espèce est en voie d'extinction, il en reste moins de 600 au Kenya.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Environnement Climat Kenya
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants