1 min de lecture Présidence de la République

Loi asile et immigration : Sonia Krimi plaide pour un vote "en son âme et conscience"

INVITÉE RTL - La députée REM, en désaccord avec le texte porté par Gérard Collomb, souhaite que le projet de loi soit amendé sur plusieurs points, notamment au sujet du délit de solidarité.

Stéphane Carpentier L'invité RTL du week-end Stéphane Carpentier
>
Loi asile et immigration : Sonia Krimi plaide pour un vote "en son âme et conscience" Crédit Image : Patrick KOVARIK / AFP | Crédit Média : Bernard Poirette | Durée : | Date : La page de l'émission
Bernard Poirette
Bernard Poirette et La rédaction numérique de RTL

C'est une parlementaire de la majorité présidentielle qui s'élève contre le contenu de la loi asile et immigration, qui devrait être votée ce samedi 21 avril en première lecture à l'Assemblée nationale. Élue sous l'étiquette La République En Marche (REM), Sonia Krimi se démarque de la plupart de ses homologues en s'opposant à ce projet de loi porté par Gérard Collomb.

Invitée de RTL ce samedi 21 avril, la députée de la quatrième circonscription de la Manche estime que "ce texte n'est pas structurant pour notre société". Pour les sujets de société, à l'instar de la fin de vie ou de la procréation médicalement assistée, Sonia Krimi prône "la liberté de chacun de voter en son âme et conscience. (...) Je pense que la loi asile et immigration est une loi qui touche à nos convictions les plus profondes", a poursuivi l'élue au micro de RTL.

Une "fronde" qui pourrait lui coûter son étiquette politique ? Selon les informations de plusieurs médias, le chef de file des députés REM Richard Ferrand envisagerait l'exclusion du groupe de Jean-Michel Clément, député de la Vienne, pour le sanctionner de son opposition au projet de loi du ministre de l'Intérieur. Une éviction démentie par Sonia Krimi. Si cela se réalisait néanmoins, la députée n'exclut pas de faire jouer "la solidarité entre les marcheurs" et de quitter le groupe de son propre chef.

À lire aussi
Emmanuel Macron lors de sa déclaration à l'Élysée, le 16 avril 2019 Emmanuel Macron
Grand débat : Macron pourrait annoncer une conférence sociale et environnementale

Parmi les points de crispation de ce texte mis en avant par Sonia Krimi, le délit de solidarité, qu'elle souhaite voir abrogé, mais aussi l'avenir des centres de rétention des personnes demandeuses d'asile, qu'elle craint voir devenir des centres de détention.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidence de la République Immigration Société
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793100844
Loi asile et immigration : Sonia Krimi plaide pour un vote "en son âme et conscience"
Loi asile et immigration : Sonia Krimi plaide pour un vote "en son âme et conscience"
INVITÉE RTL - La députée REM, en désaccord avec le texte porté par Gérard Collomb, souhaite que le projet de loi soit amendé sur plusieurs points, notamment au sujet du délit de solidarité.
https://www.rtl.fr/actu/politique/loi-asile-et-immigration-sonia-krimi-plaide-pour-un-vote-en-son-ame-et-conscience-7793100844
2018-04-21 09:14:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/RvzOVSKqWbufxmLJykwZzg/330v220-2/online/image/2017/1220/7791509459_la-deputee-sonia-krimi-a-l-assemblee-nationale.jpg