1 min de lecture Gouvernement

Loi antiterroriste : Éric Zemmour pointe le décalage entre son contenu et la réalité

BILLET - Pour le journaliste, le texte qui doit prendre le relais de l'état d'urgence au 1er novembre n'est pas adapté à la réalité du terrain.

debat On n'est pas forcément d'accord Yves Calvi & Les Signatures RTL
>
Loi antiterroriste : Éric Zemmour pointe le décalage entre son contenu et la réalité Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Eric Zemmour
Éric Zemmour et Loïc Farge

La loi antiterroriste a été adoptée par l'Assemblée nationale mardi 3 octobre. "Tout le monde est content. Content de soi et des autres. Content du rôle joué. Content des phrases qui claquent et des gestes pleins d'emphase", réagit Éric Zemmour. "Un texte qui subit en même temps une opposition de droite et de gauche est un texte qui parvient en même temps à concilier la nécessaire sécurité de nos concitoyens avec le respect de nos libertés et de l'État de droit", note-t-il.

"Mais ce jeu politique est vain et dérisoire", constate le journaliste. "Pendant que les députés s'affrontaient verbalement, deux jeunes femmes rencontraient à la gare de Marseille un couteau mortel", poursuit-il.

"Nos belles âmes nous rabâchent que les terroristes visent notre société de libertés et qu'ils auront gagné quand nous y aurons renoncé pour les combattre. Le sophisme est beau, mais c'est un sophisme qui tue", déplore Éric Zemmour. Il conclut : "Les islamistes ne veulent pas révéler notre force injuste, mais sont convaincus de notre lâche faiblesse".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gouvernement Terrorisme Sécurité
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants