1 min de lecture Mali

Libération de Sophie Pétronin : Hollande met en garde contre la libération des jihadistes

INVITÉ RTL - L'ex-président explique que dans la liste des personnes libérées en contrepartie du retour de Sophie Pétronin en France, "il y en a quelques-uns qui on été directement les auteurs d'actes terroristes".

Benjamin Sportouch - Le Grand Jury Le Grand Jury Benjamin Sportouch iTunes RSS
>
Le Grand Jury de François Hollande Crédit Image : Nicolas Kovarik /Agence 1827/RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
245x300_Sportouch
Benjamin Sportouch et Marie-Pierre Haddad

Sophie Pétronin, la dernière otage française dans le monde, libérée au Mali, est rentrée en France. Elle a été accueillie par sa famille et Emmanuel Macron. Son arrivée sur le sol français a été l'épilogue de près de quatre années de détention aux mains de jihadistes présumés. 


Dans la foulée de sa libération, de nombreuses questions ont été soulevées sur les contreparties et notamment la remise en liberté de plusieurs dizaines de prisonniers. Selon François Hollande, "les conditions de libération des otages sont toujours délicates et doivent rester les plus secrètes possibles".

Invité du Grand Jury RTL, Le Figaro, LCI dimanche 11 octobre, l'ancien président de la République demande : "Est-ce que le prix n'est pas trop élevé ?". "Je n'ai pas d'informations, les 200 personnes libérées ne sont pas toutes actrices dans le terrorisme. Mais il y en a quelques-unes qui ont été directement les auteurs d'actes terroristes (...) Il faut avoir une vraie discussion avec les autorités maliennes", a ajouté l'ex-président de la République.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Mali François Hollande Otages français
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants