2 min de lecture Hauts-de-Seine

Levallois-Perret : une adjointe de Patrick Balkany démissionne en plein conseil municipal

Sylvie Ramond, élue de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), a annoncé sa démission en plein conseil municipal, ce lundi 9 décembre, souhaitant que la ville tourne la page Balkany.

Patrick et Isabelle Balkany le 12 septembre 2015
Patrick et Isabelle Balkany le 12 septembre 2015 Crédit : MIGUEL MEDINA / AFP
Chloé
Chloé Richard-Le Bris et AFP

Sylvie Ramond, adjointe de Patrick Balkany, le maire de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), a démissionné ce lundi 9 décembre en plein conseil municipal, souhaitant que la ville tourne la page Balkany à quelques mois des municipales.

L'adjointe aux Affaires administratives a "pris la parole au début du conseil municipal pour dire que "le comportement du maire (Patrick Balkany) et de la première adjointe (Isabelle Balkany) était inadapté compte tenu du calendrier judiciaire", a expliqué un participant au conseil municipal, sous couvert d'anonymat.

Isabelle Balkany -qui menait les débats à la place de son mari toujours incarcéré- "lui a coupé le micro en lui disant qu'elle n'avait pas à s'exprimer là-dessus", selon cette source. Privée de micro, l'élue a quitté l'assemblée et s'est exprimée via un communiqué posté sur son compte Twitter : "18h20 je quitte à regret la séance du CM après que Mme le 1er Adjoint m’ait coupé le micro".

"C'est une décision personnelle", a assuré l'élue de 54 ans. "Ça fait 35 ans que je travaille pour cette ville. J'ai été fidèle, loyale, mais là, ce n'est plus possible. On va dans le mur". Elle affirme également avoir déjà tenu ses propos à Isabelle Balkany "il y a trois semaines". Sylvie Ramond demande "plus de démocratie participative dans cette ville, les choses ont changé. (...) Il ne faut plus qu'ils (les Balkany) soient en première ligne, c'est dangereux pour elle comme pour lui", a-t-elle poursuivi.

Ambiance pesante à la mairie de Levallois-Perret

À lire aussi
"Combattre l'antisémitisme et le racisme, c'est ne jamais rien leur céder", a réagi Gabriel Attal sur Twitter. hauts-de-Seine
Municipales : croix gammées sur des affiches LaREM à Vanves, Attal porte plainte

"C'est irrespirable à la mairie en ce moment. Les Levalloisiens sont inquiets, il faut préparer la succession". Elle estime pour autant que Patrick Balkany a un "très bon bilan". Sylvie Ramond a ajouté : "Je les aime, je fais ça pour les protéger". Elle entend désormais siéger dans l'opposition municipale en tant "qu'indépendante".

Selon elle, la plupart des élus du groupe majoritaire "s'interroge" après les déboires judiciaires du couple Balkany. En prison depuis trois mois après ses condamnations pour fraude fiscale et blanchiment, Patrick Balkany a annoncé son intention d'être d'être de liste de la majorité municipale aux élections en mars. Il a fait appel de ses deux condamnations, et son procès en appel pour fraude fiscale débute mercredi 11 décembre à Paris.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Hauts-de-Seine Levallois Élections municipales
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants