1 min de lecture Confidentiels politique

Les Républicains : quand Laurent Wauquiez accuse Florence Portelli de "faire sa star"

CONFIDENTIELS RTL - Règlement de comptes chez Les Républicains. On attend cette semaine la nouvelle composition du bureau politique de l'ère Wauquiez. Cela se passe assez mal.

Pauline de Saint-Remy Les Confidentiels RTL Pauline De Saint-Rémy
>
Les Républicains : quand Laurent Wauquiez accuse Florence Portelli de "faire sa star" Crédit Image : Jacques Witt / Sipa/SIPA | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Pauline de Saint-Remy
Pauline De Saint-Rémy
et Loïc Farge

Ça a chauffé mardi 23 janvier au soir au bureau politique des Républicains, mais aussi avant et après. L'objet du litige ? La nouvelle composition du bureau politique du parti, qui est attendue cette semaine.

Les deux candidats malheureux à la présidence de LR, Maël de Calan et Florence Portelli, espéraient obtenir une représentation des leurs dans cette instance (qui est l'équivalent du gouvernement du parti), tout comme à la Commission nationale d'investiture (qui équivaut, quant à elle, à une sorte de parlement), dans les proportions exactes de leurs scores respectifs à l'élection, soit à hauteur de 9 et 16% des voix.

Une réclamation à laquelle Laurent Wauquiez a assumé mardi de ne pas céder. En début d'après-midi, il n’avait proposé que trois sièges au bureau politique pour le premier, et deux pour la seconde. Il est monté à 5% et 5%. Je vous passe les détails. Le plus important étant que, malgré un dernier coup de téléphone juste avant la réunion, ils n'ont pas réussi à se mettre d'accord.

À lire aussi
Le ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer, le 24 novembre 2017 dans une école de Toulouse confidentiels politique
Éducation nationale : Jean-Michel Blanquer veut-il en finir avec les heures de colle ?

D'où le fait que Laurent Wauquiez reproche publiquement par la suite à Florence Portelli de "faire sa star". D'où les tweets énervés de ses deux anciens adversaires un peu plus tard dans la soirée.

La requête de Valérie Pécresse

La présidente de la région Île-de-France, Valérie Pécresse, a fait elle aussi une intervention remarquée lors de ce bureau politique. Elle a expliqué qu'elle souhaitait que son mouvement "Libres !" soit "associé" aux Républicains, mais sans que la double-appartenance soit automatique (à la différence de Sens Commun, par exemple).

Traduction : vous décidez d'adhérer à "Libres !", votre adhésion à LR ne se fait pas automatiquement pour autant. Une demande qu'a paru accepter Laurent Wauquiez, sans grand enthousiasme évidemment, aux dires de quelques témoins. Tout en insistant en revanche sur la nécessité pour les élus de "Libres !" de verser leur cotisation à LR. C'est ça le nerf de la guerre.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Confidentiels politique Les Républicains Laurent Wauquiez
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7791961037
Les Républicains : quand Laurent Wauquiez accuse Florence Portelli de "faire sa star"
Les Républicains : quand Laurent Wauquiez accuse Florence Portelli de "faire sa star"
CONFIDENTIELS RTL - Règlement de comptes chez Les Républicains. On attend cette semaine la nouvelle composition du bureau politique de l'ère Wauquiez. Cela se passe assez mal.
https://www.rtl.fr/actu/politique/les-republicains-quand-laurent-wauquiez-accuse-florence-portelli-de-faire-sa-star-7791961037
2018-01-24 07:26:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/y6CZeBL-JBLp6CrjJ166OQ/330v220-2/online/image/2018/0111/7791782936_laurent-wauquiez-au-siege-des-republicains-a-paris.jpg