1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Les infos de 7h - Attaque de la préfecture : Castaner dans la tourmente, Philippe dit sa "confiance"
2 min de lecture

Les infos de 7h - Attaque de la préfecture : Castaner dans la tourmente, Philippe dit sa "confiance"

Alors que l'enquête sur l'attaque de la préfecture de police de Paris se poursuit, de nombreux politiques qualifient le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, d'incompétent. Édouard Philippe lui a témoigné sa confiance.

Christophe Castaner et Édouard Philippe le 30 juillet 2019
Christophe Castaner et Édouard Philippe le 30 juillet 2019
Crédit : Lionel BONAVENTURE / AFP
Les infos de 7h - Attaque de la préfecture : Castaner dans la tourmente, Philippe dit sa "confiance"
00:10:20
Le journal de 7h du 06 octobre 2019
00:10:20
Stéphane Carpentier & AFP & Marie-Bénédicte Allaire

Depuis que le parquet national antiterroriste s'est saisi de l'enquête vendredi soir, le drame a pris une tournure politique, avec un homme dans le viseur : le ministre de l'Intérieur qualifié d'incompétent par beaucoup, mais toujours soutenu par le chef du gouvernement. 

"J'ai toute confiance en Christophe Castaner" adit ce matin Édouard Philippe, dans les colonnes du Journal du Dimanche. Le Premier ministre est obligé de défendre son ministre de l'Intérieur car celui-ci est de nouveau fragilisé pour avoir écarté dans un premier temps l'idée d'un acte terroriste. Une partie de l'opposition réclame désormais sa démission.

"La démission de Christophe Castaner s'impose. Il nous a démontré l'étendue de sa nullité depuis sa nomination et sur un certains nombre de sujets. Elle ne saurait être une solution en soi que si elle s'accompagnait de la nomination d'un ministre qui changerait radicalement de politique", déclare le député du Rassemblement national Sébastien Chenu.

Mais c'est tout l'exécutif qui risque d'être entraîné dans la polémique si, comme le demande l'opposition de droite, une commission parlementaire voit le jour à l'Assemblée. Ce serait alors plusieurs semaines difficiles qui s'annoncent pour le gouvernement. 

À écouter aussi

Emmanuel Macron se garde d'intervenir à ce stade. L'Elysée a annoncé qu'il présiderait une cérémonie d'hommage aux victimes mardi. Une façon pour le chef de l'Etat de prendre de la hauteur.

À écouter également dans ce journal

Gilets jaunes - C'était hier le 47e samedi de grogne, avec des incidents en marge des défilés à Amiens et à Besançon. 30 Black Blocs ont défié les forces de l'ordre dans le chef lieu de la Somme. 

Pollution - Une pollution a été détectée dans un réseau d'eau potable de l'Oise, un réseau qui alimente 15 communes situées dans le département, ainsi que dans la Somme. La préfecture demande aux usagers de ne pas utiliser l'eau du robinet même bouillie. 

Irak - Les Nations Unies appellent à la fin des violences en Irak. Les habitants réclament le départ du gouvernement accusé de corruption. Près de 100 personnes ont été tuées depuis mardi lors des manifestations à Bagdad et dans des villes du sud du pays.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/