1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Les infos de 18h - Coronavirus : peut-on vraiment parler de "raz de marée", évoqué par Véran ?
2 min de lecture

Les infos de 18h - Coronavirus : peut-on vraiment parler de "raz de marée", évoqué par Véran ?

Le ministre de la Santé était, ce mercredi 29 décembre, devant la commission des lois de l'Assemblée nationale pour présenter le projet de loi qui contient entre autre le passe vaccinal. Olivier Véran a évoqué un "raz de marée".

Olivier Véran, ce 23 décembre 2021, lors d'un déplacement dans un centre de vaccination parisien.
Olivier Véran, ce 23 décembre 2021, lors d'un déplacement dans un centre de vaccination parisien.
Crédit : Eliot BLONDET / POOL / AFP
Coronavirus : peut-on vraiment parler de "raz de marée", évoqué par Véran ?
00:15:11
Coronavirus : peut-on vraiment parler de "raz de marée", évoqué par Véran ?
00:15:11
Sophie Joussellin & Stéphane Geneste - édité par Benoît Leroy

L'expression est-elle justifiée ? Ce mercredi 29 décembre, Olivier Véran a laissé présager "un raz de marée" devant les députés alors que le nombre de contaminations au coronavirus explose. Pour la première fois depuis le début de l'épidémie, le cap des 200.000 nouveaux cas a été franchi ce mercredi, soit deux cas positifs toutes les secondes. 

180.000 nouveaux infectés le 28 décembre, 208.000 ce 29 décembre et vraisemblablement 250.000 contaminations d'ici à quelques jours. L'impression d'un tsunami que rien n'arrête est bien là.

Actuellement, le nombre de personnes contaminées au variant Omicron double tous les deux à trois jours. En plus, le virus a la capacité de pouvoir contaminer à nouveau plus facilement, plus de 10.000 personnes sont dans ce cas en cette fin décembre. D'après le ministre de la Santé un million de Français sont au 29 décembre positifs au coronavirus, sans compter les asymptomatiques. 1 Français sur 10 est considéré cas contact.

Pour les inciter à recevoir leurs premières doses, Olivier Véran a également lancé un appel aux non-vaccinés. Selon le ministre, "ils ne pourront pas passer entre les gouttes" tant la circulation d'Omicron est rapide. Surtout, ce sont eux qui encombrent les services hospitaliers. En cette fin décembre, 70% des patients en réanimation en Île-de-France ne sont pas vaccinés. Les autres 30% sont dans la plupart des cas, pour huit patients sur dix, atteints de pathologies graves et immunodéprimés. Des personnes qui, même vaccinées, ne peuvent pas lutter contre le virus.

À écouter également dans votre journal

À lire aussi

Coronavirus - Une fillette de 10 ans a reçu, par erreur, une dose de vaccin Moderna le 22 décembre dernier. Ses parents ont décidé de porter plainte ce mercredi. Le centre de vaccination évoque une erreur d'aiguillage.


Faux passe-sanitaire - Un Drômois a été placé en détention en Gironde pour avoir usurpé l'identité d'un médecin d'Arcachon. L'homme aurait vendu plus d'une cinquantaine de faux certificats.

Menaces - De nombreux députés ont reçu par mail de violentes menaces de morts dans le cadre des débats sur le texte instaurant un passe vaccinal. Des actes dénoncés par la présidente de la commission des Lois Yaël Braun-Pivet, alors que le garage personnel d'un député de l'Oise a été partiellement incendié dans la nuit de mardi à mercredi.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/