1 min de lecture Matignon

Les avantages des anciens premiers ministres encadrés pour plus de transparence

Les Premiers ministres avaient jusqu'alors accès à un secrétaire et une voiture avec chauffeur à vie. Les avantages en nature sont désormais limités à 10 ans.

Edouard Philippe, le 31 mai
Edouard Philippe, le 31 mai Crédit : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Petit Biscuit

C'est un décret, signé de la main d'Emmanuel Macron, qui aurait pu passer inaperçu. Il limite pourtant le train de vie des anciens Premiers ministres. Jusqu'à présent, les ex-locataires de Matignon avaient le droit de disposer à vie d'un secrétaire, et d'un véhicule de fonction avec un chauffeur. 

Désormais, ces avantages en nature sont limités à 10 ans maximum, souligne le décret, publié ce dimanche 22 septembre au Journal Officiel. De plus, un ancien Premier ministre ne pourra pas bénéficier de ces largesses s'il est devenu ou redevenu parlementaire, élu d'une commune ou mandataire de la fonction publique. Les Premiers ministres de plus de 67 ans n'y ont également plus le droit.

S'ils en bénéficient actuellement, Jean-Marc Ayrault, Édouard Balladur, Jacques Chirac, Édith Cresson, Laurent Fabius, François Fillon ou encore Jean-Pierre Raffarin ont donc trois mois pour rendre les moyens dont ils disposaient jusqu'à présent.

En revanche, rien n'est précisé concernant la rémunération des anciens Premier ministres. Ils toucheront encore 14.900 euros bruts mensuels trois mois après l'arrêt de leur fonction. Les anciens présidents ne sont pas ciblés par cette restriction.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Matignon Premier ministre Dépenses de l'état
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants