2 min de lecture Gilets jaunes

Les actualités du 18h - L'organisation d'un référendum, un casse-tête pour l'Élysée

Emmanuel Macron réfléchirait à organiser un référendum pour clore le grand débat national. Une idée qui créé des divergences au sein même de la majorité.

Emmanuel Macron, à la Maison du Handball de Créteil, le 9 janvier 2019.
Emmanuel Macron, à la Maison du Handball de Créteil, le 9 janvier 2019. Crédit : Ludovic MARIN / POOL / AFP
Générique 1
Vincent Derosier et Claire Gaveau

Un référendum aura-t-il lieu ? Emmanuel Macron réfléchirait à mettre fin à la contestation des "gilets jaunes" en faisant appel aux urnes par le biais d'un référendum. Celui-ci interviendrait à la suite des assemblées générales citoyennes, organisées à l'issue du grand débat censé faire émerger les principales préoccupations des Français. 

Pourtant difficile d'y voir très clair alors que la tenue d'un référendum le 26 mai prochain, date des élections européennes, apparaissait comme impossible. Mais, au sein même de la majorité, les avis divergent et les voix sont discordantes. 


Christophe Castaner, le ministre de l'Intérieur, ou Richard Ferrand, le président de l'Assemblée nationale, sont plutôt favorables à une consultation le 26 mai. Ce qui veut dire que les Français voteraient donc pour les Européennes et diraient en même temps s'ils sont favorables au vote blanc ou à la baisse du nombre de parlementaires.

Puis, il y a les autres. Nathalie Loiseau, invitée du Grand Jury ce dimanche 3 février, évoque sa peur de voir l'Europe relayée au second plan par exemple. Une position qui est loin d'être isolée au sein de la majorité. Entre les "pour", les "contre", les "sceptiques"... Le casse-tête s'annonce particulièrement difficile et oblige l'Élysée a temporisé. "Aucune décision n'est prise", assure le sommet de l'État.

À écouter également dans ce journal

À lire aussi
Un CRS lors de l'acte 53 des "gilets jaunes" le samedi 16 novembre 2019 à Paris Gilets jaunes
Policiers retranchés dans une laverie : un an de prison ferme pour un assaillant

Politique - Des dizaines de tables rondes ont eu lieu ce weekend dans des mairies ou des salles municipales. À Trappes, dans les Yvelines, la ministre Agnès Buzyn, participait ce matin à l'un de ces débats consacrés à la santé.

International - C'est théoriquement ce soir que prend fin l'ultimatum adressé à Nicolas Maduro, le président du Venezuela. Six pays de l'Union européenne, dont la France, lui avaient demandé d'organiser des élections pour mettre fin à la crise faute de quoi ils reconnaîtraient son adversaire auto-proclamé, Juan Guaido.

Football - Si 16 points séparent les deux clubs au classement, la rivalité demeure toujours aussi forte entre Lyonnais et Parisiens. Le club de la capitale se déplace ce dimanche au Parc OL alors que les Gones veulent effacer l'humiliation du match aller (5-0).

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gilets jaunes Emmanuel Macron Référendum
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants