1 min de lecture Transports

Les actualités de 6h30 - SNCF : son plan d'action pour améliorer les passages à niveau

Après le décès de 16 personnes sur des passages à niveau l'an dernier et l'accident du car scolaire à Millas en 2017, la SNCF prend des mesures de sécurité et va rénover certains de ces croisements dangereux.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les actualités de 6h30 - SNCF : un plan d'action pour améliorer les passages à niveau Crédit Image : RAYMOND ROIG / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Jérôme Florin
Jérôme Florin édité par Quentin Marchal

Dans le cadre du programme de sécurisation national, la SNCF participe, aux côtés des collectivités et de l'État, à la sécurisation et à la suppression des passages à niveau (PN) considérés comme dangereux. Il y en a 155 en France et 16 personnes y ont perdu la vie en 2018.

Le tragique accident du bus scolaire qui avait tué six collégiens à Millas, le 14 décembre 2017, a également amené la SNCF à mettre en place ses actions de sécurisation sur son réseau. 

Certains passages à niveau qui ne figurent pas sur la liste de ceux jugés dangereux vont aussi être supprimés. C'est le cas dans les Hauts-de-France, à Beauvais, où la région a décidé d'en interdire deux aux bus scolaires

Les élus ne veulent prendre aucun risque comme le souligne Franck Bersin, le vice-président de la région : "On a décidé de supprimer les passages de nos bus sur ses passages à niveau. Mieux vaut perdre deux minutes dans un bus et arriver sain et sauf".

À écouter également dans ce journal

À lire aussi
transports
Les infos de 5h - SNCF : quel est le plan de la compagnie pour relancer son attractivité ?

Politique - Valérie Pécresse a surpris tout le monde en annonçant mercredi 5 juin qu'elle quittait le parti Les Républicains. "La refondation de la droite ne pourra pas se faire à l'intérieur" a affirmé la présidente de la région Île-de-France.

Société - La grève des urgentistes se poursuit à Paris et dure depuis presque trois mois. À l'hôpital de Lariboisière, où les équipes de nuit se sont mises en arrêt maladie, plusieurs infirmières ont reçu une convocation par SMS pour se soumettre à un contrôle médical.

Tendances - De la friture sur la ligne entre Renault et Fiat. Le groupe Fiat Chrysler hésite finalement à se marier avec le Français. "Les conditions politiques ne sont actuellement pas réunies", affirme jeudi dans un communiqué le groupe italo-américain.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Transports Sécurité routière Rénovation
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants