1 min de lecture Législatives 2017

Législatives 2017 : Bruno Le Roux renonce à l'investiture

L'ancien ministre de l'Intérieur avait été mis en cause pour l'affaire de l'emploi de ses enfants à l'Assemblée. Son suppléant a été investi à sa place.

Bruno Le Roux aura été un éphémère ministre de l'Intérieur
Bruno Le Roux aura été un éphémère ministre de l'Intérieur Crédit : SIPA
Marie Demeulenaere
et AFP

Bruno Le Roux, ex-ministre de l'Intérieur mis en cause pour l'emploi de ses filles comme collaboratrices parlementaires, ne sera pas candidat aux élections législatives en Seine-Saint-Denis, a annoncé Yannick Trigance, investi mardi dans sa circonscription par le Parti socialiste. "C'est une décision que Bruno Le Roux a prise lui-même", a précisé mardi soir Yannick Trigance. Le suppléant de Bruno Le Roux, qui siège à l'Assemblée depuis l'entrée de ce dernier au gouvernement en décembre 2016, confirmait ainsi une information du Parisien

L'ancien-ministre de l'Intérieur, député depuis 20 ans en Seine-Saint-Denis, a pris cette décision pour des raisons de "sérénité familiale et personnelle", a ajouté Yannick Trigance. "Bonne campagne aux talentueux Yannick Trigance et Karim Bouamrane" (son suppléant, ndlr), a de son côté tweeté mardi soir une porte-parole du PS, Corinne Narassiguin. "Le renouvellement socialiste est en... route !"

Un montant total de 55.000 euros

Yannick Trigance, ancien enseignant de 54 ans actuellement cadre dans une collectivité du département, s'est dit confiant sur le fait de pouvoir conserver la première circonscription de Seine-Saint-Denis (cantons de Epinay-sur-Seine, Saint-Denis Sud, Saint-Ouen) grâce à son "ancrage territorial". En mars, l'émission Quotidien (TMC) avait révélé que Bruno Le Roux, 51 ans, avait employé ses filles à l'Assemblée nationale, alors qu'elles étaient lycéennes puis étudiantes, en cumulant respectivement 14 et 10 CDD entre 2009 et 2016, pour un montant total de quelque 55.000 euros.

À lire aussi
Des bulletins de vote dans une urne, au second tour des législatives le 18 juin 2017 Guyane
Législative partielle en Guyane : le candidat REM devance son adversaire LFI

Ces révélations, en pleine affaire Fillon, avaient provoqué la démission de l'ancien président du groupe PS à l'Assemblée nationale, 106 jours après son entrée au gouvernement. Le Parquet national financier (PNF) a ouvert une enquête préliminaire pour ces faits.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Législatives 2017 Bruno Le Roux Parti socialiste
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7788475131
Législatives 2017 : Bruno Le Roux renonce à l'investiture
Législatives 2017 : Bruno Le Roux renonce à l'investiture
L'ancien ministre de l'Intérieur avait été mis en cause pour l'affaire de l'emploi de ses enfants à l'Assemblée. Son suppléant a été investi à sa place.
https://www.rtl.fr/actu/politique/legislatives-2017-bruno-le-roux-renonce-a-l-investiture-7788475131
2017-05-10 13:25:18
https://cdn-media.rtl.fr/cache/IJHT_Nk1-LNOHmS7mFJhqQ/330v220-2/online/image/2017/0322/7787768698_bruno-le-roux-aura-ete-un-ephemere-ministre-de-l-interieur.jpg