1 min de lecture Société

Le père d'Arthur Noyer interpelle Éric Dupond-Moretti en direct sur RTL

RÉACTION - Le père d'Arthur Noyer, que Nordahl Lelandais a reconnu avoir tué, a demandé au ministre de la Justice si tous les proches de son fils pourraient se rendre au procès de l'accusé, malgré les restrictions actuelles.

Yves Calvi_ 6 Minutes pour Trancher Yves Calvi iTunes RSS
>
Éric Dupond-Moretti face aux auditeurs Crédit Image : Capture d'écran RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Capucine Trollion
Capucine Trollion
Journaliste RTL

Éric Dupond-Moretti, ministre de la Justice, a été interpellé en direct sur RTL, par Didier Noyer le père d'Arthur Noyer. Dans une quinzaine de jours aura lieu à Chambéry (Savoie) le procès de Nordahl Lelandais, qui avait reconnu avoir tué le jeune homme.

"Toute notre famille, tous nos amis, habitent à plus de 10 et 30 km de Chambéry (...). Tous ont besoin, nous avons besoin physiquement d'être à Chambéry. Nous avons besoin qu'ils nous soutiennent dans cette épreuve, pour qu'ensemble, nous puissions faire notre deuil", commence Didier Noyer, gagné par l'émotion.

"La mémoire d'Arthur, notre profonde souffrance depuis plus de quatre ans justifieraient que nos amis et ceux d'Arthur puissent venir au Palais sans risquer une amende, voire une injonction de faire demi-tour (...) nous souhaitons que vous puissiez intercéder en notre faveur, que la maréchaussée dans sa globalité puisse être clémente vis-à-vis de tous ces amis qui ont besoin d'être là", conclut Didier Noyer.

"Je veux vous dire d'abord que votre émotion est perceptible, j'y suis particulièrement sensible. Je pense qu'on est dans le motif impérieux qui permet à la famille d'assister à ce procès, et aux amis proches également", lui répond Éric Dupond-Moretti. "Monsieur, sans aucune difficulté, on est dans le domaine de l'impérieux et du légitime, et il n'y aura strictement aucune difficulté à ce que vous et les amis de votre fils assistent à ce procès".

La rédaction vous recommande
À lire aussi
adolescent
Violences policières : un policier de Besançon condamné après avoir frappé un adolescent


 

Lire la suite
Société Politique Éric Dupond-Moretti
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants