1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. "Le Grand Débat" : pour Nathalie Arthaud, s'en prendre à l'Europe, "c'est de la diversion"

"Le Grand Débat" : pour Nathalie Arthaud, s'en prendre à l'Europe, "c'est de la diversion"

La candidate de Lutte ouvrière a critiqué les nombreux candidats eurosceptiques lors du débat présidentiel du 4 avril.

Nathalie Arthaud
Nathalie Arthaud
Crédit : Capture d'écran BFMTV
Geoffroy Lang
Journaliste

l'Union européenne n’a pas vraiment le vent en poupe parmi les onze candidats à l'élection présidentielle. Nathalie Arthaud a cependant pris le contre-pied de la plupart de ses adversaires mardi 4 avril sur BFM-TV et CNews, en prenant la défense de l’Europe. Alors qu’elle milite pour l’ouverture des frontières et la liberté des travailleurs, elle a critiqué les nombreux candidats eurosceptiques présents sur le plateau : "l’Europe, c’est vraiment une diversion".

"Dans les entreprises, c’est l'Europe qui pousse le grand patronat à augmenter les cadences ?", a lancé la candidate de Lutte ouvrière avant de multiplier les questions rhétoriques. "On nous enfume avec l’Union européenne, le véritable pouvoir du côté du patronat", a-t-elle ajouté par la suite.

La rédaction vous recommande

"Quand on est mal payé, que ce soit en euro ou en francs, on est mal payé", s’est-elle emportée lorsque plusieurs candidats débâtaient de la sortie de l’Union européenne et du franc. Pour la candidate de l'Union européenne, il convient de combattre "la dictature" du patronat sur l'économie.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/