1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. "Le gouvernement sort sonné de l'épreuve du 49-3" dit Elizabeth Martichoux
1 min de lecture

"Le gouvernement sort sonné de l'épreuve du 49-3" dit Elizabeth Martichoux

REPLAY / ÉDITO - Le gouvernement a t-il encore les moyens d'avancer dans ses réformes après la crise parlementaire ? Une question essentielle selon Elizabeth Martichoux.

Elizabeth Martichoux
Elizabeth Martichoux
Crédit : RTL
"Le gouvernement sort sonné de l'épreuve du 49-3" dit Elizabeth Martichoux
00:03:22
"Le gouvernement sort sonné de l'épreuve du 49-3" dit Elizabeth Martichoux
00:03:24
L'invité de RTL - Alba Ventura
Alba Ventura

Emmanuel Macron a affirmé au Journal du dimanche le 22 février que les réformes sociales allaient arriver et que le gouvernement va continuer d'avancer. Mais il s'agit surtout de savoir si le gouvernement peut encore bouger alors qu'il est sorti sonné de l'épreuve du 49-3. On commence à en savoir plus sur les coulisses de l'opération. Emmanuel Macron était bien décidé à démissionner si sa loi avait été rejetée mardi dernier.

Il ne comptait que sur 5 voix d'avance, alors pour ne pas risquer la sortie de route, il a préféré contourner le vote. Manuel Valls et lui sont vite remontés sur leurs grands chevaux avec en tête cet adage militaire attribué à Napoléon : "La meilleure défense c'est l'attaque".

Le gouvernement veut prouver qu'il n'est pas mort

Maintenant, la droite a surtout peur que François Hollande soit jugé, à l'issue de son quinquennat, plus réformateur que Nicolas Sarkozy. En cela, le Président a un atout dans son jeu, Manuel Valls, qui ne peut pas se permettre de laisser s'installer son procès en immobilisme. Il construit son image, sa légende même, sur cette capacité à agir. C'est son obsession depuis qu'il fait de la politique. Alors oui, pourquoi pas, sortir un 49-3 par session parlementaire dit-on à Matignon. Si c'est le prix à payer...

C'est aussi l'intérêt du gouvernement de prouver qu'il n'est pas mort, il n'a pas le choix. D'abord Bruxelles surveille toujours la volonté de réforme de la France.  Pour preuve que le gouvernement ne veut rien lâcher, la loi Macron pourrait être appliqué dès le 1er juillet

Le gouvernement est-il capable d'anticiper ?

À écouter aussi

Il y a du volontarisme dans cette affirmation, et aussi un sacré optimisme, quand on est incapable comme l'a été le gouvernement il y a une semaine de voir venir un problème de majorité 24 heures avant un vote au Parlement.

Quand on anticipe aussi mal, est-ce qu'on ne devrait pas rester prudent sur l'adoption finale d'un texte quatre mois avant ? Je pose la question.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.