2 min de lecture Gilets jaunes

Le "gilet jaune" guidant le peuple

Tous les vendredis, RTL raconte l'envers d'une photo qui a fait l'actualité. Ce vendredi 23 novembre, retour sur une des nombreuses photos de la mobilisation des "gilets jaunes".

Simon_245 Le Son de l'Image Simon Buisson
>
Le Son de l'Image - Le gilet jaune guidant le peuple Crédit Image : CHARLY TRIBALLEAU / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Simon Buisson
Simon Buisson

Les gilets jaunes guidant le peuple ! C'est la photo qui a été reprise par tous les médias afin d'illustrer la mobilisation protéiforme des "gilets jaunes". Le cliché est construit comme le fameux tableau de Delacroix, "La Liberté Guidant le peuple".

Nous sommes dimanche 18 novembre à Caen, où des dizaines de personnes jouent les prolongations sur un échangeur au sud de la ville. La photo est signée par le photographe de l'AFP, Charly Triballeau : "Elle est simple de lecture, simple de composition et simple de symbole. On a le peuple, on a les gens, on a les gilets jaunes, on a la grogne représentée par cette fumée noire et on a la République représentée par le drapeau français", explique-t-il.

Ce drapeau tricolore est accroché au dos d'un jeune homme, gilet jaune et casquette noire. Sur la barricade, il surplombe la foule et, face à lui se trouve un groupe de manifestants. On ne voit pas leur visage, les rayons du soleil se réfléchissent sur leurs gilets fluo. On distingue aussi les oreilles d'un Pikachu géant et, en arrière-plan, la fumée noire des pneus brûlés.

À lire aussi
Une manifestation de "gilets jaunes", le 20 avril 2019 place de la République à Paris justice
"Gilets jaunes" : un pompier, soupçonné d'être un "Black bloc", interpellé

Charly Triballeau décrit une ambiance plutôt calme malgré quelques tensions avec les journalistes des télévisions puis par la suite avec les forces de l'ordre. "Une demi-heure, trois quarts d'heure après avoir fait cette photo, les CRS sont arrivés. Là, il y a eu échange de gaz lacrymogène et c'était un peu plus tendu"

Les "gilets jaunes" font groupe

Charly Triballeau a passé 3 jours à suivre les gilets jaunes. "Nous, notre boulot c'est de faire rentrer de l'information dans une photo. Et si possible une photo jolie et esthétique. Une fois que tu as passé cette étape de fournir des photos de situation, ensuite tu te laisses un peu porter par le vent. Le but c'est d'essayer de trouver un truc supplémentaire". 

Charly Triballeau a été marqué par les témoignages des "gilets jaunes" : "Tu te retrouves face à des gens qui te disent : on arrive au 15 du mois, et il n'y a plus d'argent. On se rend compte qu'on n'est pas seuls, qu'on est ,nombreux à galérer, à essayer de joindre les deux bouts tous les mois. Et là, ils se retrouvent à plusieurs dehors avec les gilets. Ils font groupe."

C'est ce que montre d'ailleurs une carte passionnante du démographe Hervé Le Bras. Il en a conclu que les gilets jaunes se sont plus mobilisés dans les départements ruraux et la diagonale du vide. Ces territoires fragiles où les services publics, les commerces disparaissent. Et où le sentiment d'abandon, lui, ne cesse de progresser. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gilets jaunes Emmanuel Macron Caen
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795681059
Le "gilet jaune" guidant le peuple
Le "gilet jaune" guidant le peuple
Tous les vendredis, RTL raconte l'envers d'une photo qui a fait l'actualité. Ce vendredi 23 novembre, retour sur une des nombreuses photos de la mobilisation des "gilets jaunes".
https://www.rtl.fr/actu/politique/le-gilet-jaune-guidant-le-peuple-7795681059
2018-11-23 21:43:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/VKwhoDIG0mPQO4Vq3EFHdg/330v220-2/online/image/2018/1119/7795628107_des-gilets-jaunes-a-caen-le-18-novembre-2018.jpg