1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. "La nature de François Hollande c'est de ne pas sortir du bois facilement", constate Alba Ventura
2 min de lecture

"La nature de François Hollande c'est de ne pas sortir du bois facilement", constate Alba Ventura

ÉDITO - Le chef de l'État va-t-il se déclarer candidat à la présidentielle jeudi 8 septembre lors de son discours face à la Fondation Jean-Jaurés ? En tout cas, ses troupes - Manuel Valls en tête - attendent un signe, un cap.

François Hollande à Grand-Quevilly, le 17 mai 2016
François Hollande à Grand-Quevilly, le 17 mai 2016
Crédit : AFP / Charly Triballeau
"La nature de François Hollande c'est de ne pas sortir du bois facilement", constate Alba Ventura
00:02:46
"La nature de François Hollande c'est de ne pas sortir du bois facilement", constate Alba Ventura
00:02:49
Alba Ventura & Loïc Farge

François Hollande prononcera jeudi 8 septembre un grand discours à Paris sur "la démocratie face au terrorisme", lors d'une rencontre coorganisée par la Fondation Jean-Jaurès, le think tank Terra Nova et la Fondation européenne d'études progressistes. Ce discours est destiné à rappeler les valeurs de la République : la laïcité et l'État de droit. Mardi 6 septembre sur RTL, Manuel Valls a souhait qu'à cette occasion le Président indique "le cap" pour 2017. Cela signifie-t-il que François Hollande doit dire jeudi qu'il est candidat ? "Non pas tout de suite, pas trop vite", comme le dit la chanson de Juliette Greco.

"Donner un cap" pour Manuel Valls, cela veut dire qu'il faut que François Hollande commence à donner un sens à sa candidature. Cela veut dire ne pas se laisser imposer les sujets de débats, sur la sécurité, sur l'identité, sur la cohésion, la solidarité. Ni par la droite et le Front national. Et encore moins par les MontebourgHamonDuflot ou Macron. Mais c'est compliqué d'indiquer "le cap" quand vous n'avez pas donné le sentiment d'en avoir un pendant quatre ans.

Une difficulté à dire "non"

Certains des amis de François Hollande lui conseillent de "se lâcher". Sauf que ce n'est pas dans la nature du chef de l'État. Certains lui disent même de "se mettre en colère", "d'être plus direct, voire agressif". Il paraît qu'ils attendent de voir "le feu sous la glace", selon un proche du Président. Mais non, la nature de François Hollande c'est tout sauf ça. C'est quelqu'un de plus maîtrisé. En tout cas en public. Il peut être pugnace en privé, mais pas en public. La nature de François Hollande c'est la synthèse, c'est la difficulté à dire "non". La nature de François Hollande c'est de ne pas sortir du bois facilement.

Il est tout à fait capable de faire campagne, mais il est aussi tout à fait conscient de ses difficultés. Conscient de sa faiblesse, conscient du fait que son action reste inaudible. Comme le dit un ministre, "même si la courbe du chômage s'inverse, François Hollande aura du mal à retrouver sa crédibilité". François Hollande sait que le costume de Président le protège, et que lorsqu'il endossera celui de candidat ce sera bien plus dur.

À écouter aussi

Regardez le dernier sondage TNS publié par Le Figaro. À la question "quel serait le meilleur candidat pour la gauche ?", François Hollande n'arrive qu'en cinquième position derrière Macron, Valls, Montebourg et Mélenchon. C'est tout le problème de François Hollande : il est le président de la République, mais il n'est pas le chef incontesté dans son propre camp.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/