2 min de lecture Gilets jaunes

Lettre d'Emmanuel Macron : "Un changement de méthode mais pas de cap", dit Alba Ventura

ÉDITO - La lettre d'Emmanuel Macron aux Français, une série de questions factuelles, ne semble pas annoncer de retour en arrière sur les mesures les plus contestées.

Alba Ventura L'Edito politique Alba Ventura
>
La lettre du président annonce "un changement de méthode mais de cap" Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Alba Ventura
Alba Ventura et Salomé De Vera

Emmanuel Macron a-t-il su trouver les mots ? Ce qui frappe, c’est le côté rationnel de cette lettre, il n’y a pas du tout les envolées qu’on a parfois l’habitude d’entendre de la part du président. C’est factuel, rationnel, presque froid, avec toute une série de questions, trente-trois questions posées de manière assez clinique : "Voyez-vous des besoins nouveaux de services publics, et comment les financer ?", "comment pourrait rendre notre fiscalité plus juste ? plus efficace ?", "comment mieux organiser notre pacte social ?"…
On dirait un questionnaire pour étudiants de Sciences Po, ou un prof qui donne une série de sujets de dissertations aux Français : Mesdames, Messieurs, vous avez 4 heures ! En même temps, le moment est grave et, pour Emmanuel Macron, l’idée c’est d’être didactique : on est face à un problème et je vous pose les questions pour répondre à ce problème.


  Évidemment, ce n’est pas de nature à créer un élan collectif. Une fois que vous avez lu cette lettre, vous ne vous dites pas "chouette un grand débat" ! C'est un changement de méthode mais pas de cap. Emmanuel Macron reste sur son credo. Quand il dit, "il n’y a pas de questions interdites", il dit aussi, "nous ne reviendrons pas sur ce qui a été décidé". Autrement dit : "discutez de tout, mais on ne fera pas marche arrière" donc a priori pas de demi-tour sur l’ISF.

Mettre les "gilets jaunes" face à la réalité

En fait, le grand débat, c’est pas "all inclusive". Comme le dit le président, "ce n’est ni une élection, ni un référendum, c’est votre expression". Cela veut dire qu'il ne s’agit pas de tout défaire, de se renier, de retirer ce qui a été voté. Il s’agit de voir comment on peut vivre mieux dans ce pays.

À lire aussi
Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner le 1er janvier 2019 Gilets jaunes
"Gilets jaunes" : Castaner "sidéré" par les accusations de violences policières

Avec plus de services publics, mais avec moins d’impôts ? Une façon de mettre les "gilets jaunes" face à la réalité, face à la responsabilité de chacun. D’ailleurs, cette lettre ce n’est pas seulement une lettre aux "gilets jaunes", c’est une lettre aux Français. Emmanuel Macron fait le pari que de nombreux Français seront d’accord avec lui.

Détourner le débat ?

Le sujet de l'immigration devait être un sous-chapitre, mais visiblement le président a décidé de lui donner une plus grande importance. Il ne dit pas le nom mais il parle clairement de "quotas", une question qui avait été de nombreuses fois évoquée sous Nicolas Sarkozy. C’est vrai que c’est curieux, alors qu’il s’agit de répondre à un mouvement social. À moins que ce soit une façon de détourner le débat vers l’immigration, les religions, la laïcité... À ce compte-là, ça promet d’être animé !

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gilets jaunes Politique Emmanuel Macron
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7796221074
Lettre d'Emmanuel Macron : "Un changement de méthode mais pas de cap", dit Alba Ventura
Lettre d'Emmanuel Macron : "Un changement de méthode mais pas de cap", dit Alba Ventura
ÉDITO - La lettre d'Emmanuel Macron aux Français, une série de questions factuelles, ne semble pas annoncer de retour en arrière sur les mesures les plus contestées.
https://www.rtl.fr/actu/politique/la-lettre-du-president-annonce-un-changement-de-methode-mais-pas-de-cap-7796221074
2019-01-14 08:15:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/J7w_WzzVwFn8SIpGECxhFQ/330v220-2/online/image/2018/1231/7796091516_voeux-d-emmanuel-macron.jpg