1 min de lecture Réforme constitutionnelle

"La déchéance de nationalité est une honte", clame Jean-Luc Mélenchon

REPLAY - REPLAY / INVITÉ RTL - Le leader du Parti de Gauche refuse que François Hollande change "l'identité de la République française".

Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
Jean-Luc Mélenchon : "La déchéance de nationalité est une honte" Crédit Image : Cécile de Sèze / RTL.fr | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Mazerolle-795x530
Olivier Mazerolle et Claire Gaveau

Un nouveau leader de gauche s'oppose à la déchéance de nationalité. Jean-Luc Mélenchon s'est révolté alors que la question de la déchéance de nationalité est aujourd'hui au cœur des débats depuis les attentats du 13 novembre qui ont fait 130 morts à Paris et Saint-Denis. "La déchéance est une honte, ce n'est pas l'affaire des terroristes, qu'ils les mettent à bouillir si cela leur paraît convenable, rien ne les arrêtera jamais et surtout pas un article du Code pénal", lance-t-il.

Selon l'ancien candidat à l'élection présidentielle, la déchéance de nationalité créerait de fait "deux catégories de Français avec d'un côté les Français de souche et de l'autre les Français de papier". "Quand on légifère, c'est pour la France, c'est pour son histoire longue (...) Pour n'importe quel délit on pourrait déchoir les gens", explique-t-il attaquant sèchement le président de la République.

Tout le reste on peut le discuter mais ne change pas l'identité de la République française

Jean-Luc Mélenchon à François Hollande
Partager la citation

Jean-Luc Mélenchon n'a pas hésité à s'adresser directement au chef de l'État : "François, ça suffit. Pas ça. Tout le reste on peut le discuter mais ne change pas l'identité de la République française. Ça ne t'appartient pas, ça appartient au peuple tout entier. Et si tu veux vraiment faire cela, fait un référendum pour demander aux Français s'ils sont d'accord". Et malgré des sondages où la majorité des votants se disent favorable à la déchéance de nationalité, Jean-Luc Mélenchon se montre beaucoup plus sceptique s'opposant une nouvelle fois clairement à François Hollande

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Réforme constitutionnelle Jean-Luc Mélenchon Front de gauche
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants