Déchéance de nationalité : Manuel Valls va présenter le texte au Parlement à la place de Christiane Taubira

Le Premier ministre défendra lui-même la réforme constitutionnelle, qui se penche également sur l'état d'urgence, devant les députés et les sénateurs.

Manuel Valls et Christiane Taubira le 23 décembre 2015.
Crédit : Eric FEFERBERG / POOL / AFP
Manuel Valls et Christiane Taubira le 23 décembre 2015.

Christiane Taubira n'aura pas à défendre une mesure qu'elle n'a cessé de critiquer publiquement. Contrairement à ce qui était prévu, la ministre de la Justice ne présentera pas à l'Assemblée nationale et au Sénat le texte de la déchéance de nationalité. C'est finalement Manuel Valls qui portera, seul, la mesure phare et très controversée de la réforme constitutionnelle lors des débats parlementaires qui débuteront le 4 février au Palais Bourbon. "Je présenterai la révision constitutionnelle", a-t-il assuré, mardi 12 janvier, lors d'une réunion avec les députés socialistes.

Le 23 décembre, le Premier ministre avait pourtant indiqué qu'il défendrait le texte avec la garde des Sceaux. Mais depuis, cette dernière a réaffirmé son hostilité à l'élargissement de la déchéance de nationalité aux binationaux nés Français et condamnés pour terrorisme. "Je ne fais pas mystère du fait que je pense que la déchéance de nationalité n'est pas souhaitable", avait-elle notamment lancé sur iTélé, le 7 janvier.

Mais pourquoi elle reste ?

Christian Jacob

Peu de temps après la réunion des députés socialistes, la porte-parole Annick Lepetit a pris soin de préciser qu'li n'y avait pas de "défiance vis-à-vis de la ministre". Bruno Le Roux, président du groupe PS, a même tenu à lui transmettre un message "d’amitié et de respect" alors qu'elle est "attaquée par la droite".

D'ailleurs, cette décision est considérée comme un désaveu par Christian Jacob, le président du groupe Les Républicains : "Mais pourquoi elle reste ? Je savais depuis longtemps que Madame Taubira n'avait pas beaucoup de convictions et qu'entre ses soi-disant convictions et son attachement à conserver un strapontin de ministre, elle avait choisi le strapontin. Libre à elle d'être muselée au banc du gouvernement et interdite de parole".

Mise à l'écart sur la déchéance de nationalité, Christiane Taubira va désormais se concentrer sur la présentation de la réforme de la procédure pénale. "Chacun est dans son rôle", estime Annick Lepetit qui considère cette répartition comme "logique, normale et naturelle".

La rédaction vous recommande
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7781303807
Déchéance de nationalité : Manuel Valls va présenter le texte au Parlement à la place de Christiane Taubira
Déchéance de nationalité : Manuel Valls va présenter le texte au Parlement à la place de Christiane Taubira
Le Premier ministre défendra lui-même la réforme constitutionnelle, qui se penche également sur l'état d'urgence, devant les députés et les sénateurs.
http://www.rtl.fr/actu/politique/decheance-de-nationalite-manuel-valls-va-presenter-le-texte-au-parlement-a-la-place-de-christiane-taubira-7781303807
2016-01-12 16:40:21
http://media.rtl.fr/cache/ypXk307rMMIl_HDNdDJ9-w/330v220-2/online/image/2015/1224/7781005267_taubira.jpg