1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Jean-Vincent Placé tweete sur le "trafic délirant" à Paris et se fait reprendre de volée
1 min de lecture

Jean-Vincent Placé tweete sur le "trafic délirant" à Paris et se fait reprendre de volée

L'ancien sénateur écologiste a dénoncé le "trafic délirant" à Paris alors qu'il effectue "5 à 6 courses par jour" en taxi ou VTC. Une sortie vivement critiquée sur Twitter.

Jean-Vincent Placé, dans la cour de l'Élysée en mars 2016
Jean-Vincent Placé, dans la cour de l'Élysée en mars 2016
Crédit : PATRICK KOVARIK / AFP
Claire Gaveau
Claire Gaveau

Il ne s'attendait peut-être pas à de telles réactions. Un tweet de Jean-Vincent Placé, posté le jeudi 4 octobre, est largement commenté. "Je fais 5 à 6 courses par jour avec Taxify ou Taxis G7 dans Paris. Le trafic est juste délirant", écrit-il sur le célèbre réseau social.

Une sortie qui n'a pas manqué de faire réagir alors que l'ex-secrétaire d'État à la Réforme de l'État est président de l'Union des démocrates et des écologistes. "Quand on est écolo, on peut aussi défendre la réduction de la voiture et le fait de prendre plus les transports en commun", écrit un internaute. 

Un avis qui est partagé par plusieurs utilisateurs de Twitter. Certains dénonçant même une "énormité" de la part d'un ancien sénateur écologiste. "Le pire n'est peut-être pas cet aveu, mais le faut que vous ne vous rendiez même pas compte de l'énormité de ce que vous dites en tant que 'militant écologiste'", écrit par exemple un second internaute.

Ainsi, de nombreuses personnes lui ont livré de précieux conseils pour éviter au maximum les bouchons dans les rues de la capitale. Et sans surprise, l'utilisation du métro et du vélo revient avec insistance

À écouter aussi

Si Jean-Vincent Placé n'a pas répondu aux nombreuses attaques des utilisateurs de Twitter, l'ancien sénateur a malgré tout réagi à Pierre Serne, président des villes cyclables, appelant alors à la mise en place de péages urbains. "C'est le seul moyen de réduire l'utilisation de la voiture individuelle et de favoriser le covoiturage ou... le taxi", a-t-il écrit. Pas sûr cependant que cette réponse suffise à calmer les internautes...

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/