1 min de lecture Justice

Jean-Paul Delevoye visé par une enquête préliminaire du parquet de Paris

La Haute autorité pour la transparence avait saisi le procureur mercredi pour les "omissions" en "nombre" de l'ex-"Monsieur retraites" du gouvernement. Une enquête préliminaire est désormais ouverte.

Jean-Paul Delevoye, le 19 juin 2019
Jean-Paul Delevoye, le 19 juin 2019 Crédit : Ludovic MARIN / AFP
Raphaël Bosse-Platière
Raphaël Bosse-Platière
et AFP

Le parquet de Paris a annoncé jeudi avoir ouvert une enquête préliminaire contre l'ancien haut commissaire aux retraites Jean-Paul Delevoye, après avoir été saisi mercredi par la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP). 

Face à la cascade de révélations de presse sur les activités parallèles de Jean-Paul Delevoye, accusé de conflit d'intérêts avec le milieu des assurances, le procureur de Paris Rémy Heitz avait lui-même demandé des précisions à la HATVP la semaine dernière. 

Dans sa déclaration initiale d'intérêts et d'activités remise en novembre, "avec plus de dix jours de retard" comme le souligne la HATVP, Jean-Paul Delevoye n'indiquait que le cumul avec la présidence du think thank Parallaxe et avec la présidence de deux associations, ainsi que la fonction passée de délégué général du groupe de formation IGS.  

Emmanuel Macron a promu le député LaREM du Nord Laurent Pietraszewski au poste de secrétaire d'État en charge des retraites en remplacement du haut-commissaire démissionnaire Jean-Paul Delevoye, a indiqué le Journal officiel du mercredi 18 décembre.
Invité de RTL jeudi 19 décembre, le secrétaire d'État a expliqué n'avoir "plus aucune autre source de revenus que la fonction d'État", après avoir été pointé du doigt pour une somme de 71.872 euros perçue entre août et septembre 2019 en tant que responsable du département ressources humaines chez Auchan.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Gouvernement Réforme des retraites
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants