1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Jean-Michel Baylet, Audrey Azoulay... Les déclarations de patrimoine des ministres publiées
2 min de lecture

Jean-Michel Baylet, Audrey Azoulay... Les déclarations de patrimoine des ministres publiées

Les nouveaux ministres, qui ont intégré le gouvernement en février dernier, ont dû remplir leur déclaration de patrimoine. Jean-Michel Baylet établit un nouveau record.

Jean-Michel Baylet à l'Élysée, le 15 mai 2014.
Jean-Michel Baylet à l'Élysée, le 15 mai 2014.
Crédit : ALAIN JOCARD / AFP
Olivier Bost & La rédaction numérique de RTL

C'est un document que l'on attend après chaque remaniement ministériel. Les nouveaux membres du gouvernement ont transmis leur déclaration de patrimoine. Une déclaration qui doit être retransmise à la Haute autorité pour la Transparence de la vie publique alors que l'institution est chargée d'éplucher les déclarations des ministres, avant de publier ses résultats.

Et la publication de ces nouvelles données marquent l'établissement d'un nouveau recordJean-Michel Baylet, qui a été nommé au ministère de l'Aménagement du territoire, de la Ruralité et des Collectivités territoriales, est le ministre le plus riche de ce gouvernement. Il dépasse ainsi Laurent Fabius, le précédent record, avec un patrimoine estimé à un peu plus de 6,5 millions d'euros. Au menu ? Deux maisons, quelques forêts mais également les parts détenues dans le journal local La Dépêche. Pour l'anecdote, Jean-Michel Baylet possède aussi des voitures de collection ou encore des motos qui représentent plus de 50.000 euros de véhicules.

Parmi les nouveaux membres du gouvernement de Manuel Valls, un autre ministre s'est également distingué : Audrey Azoulay. Celle qui a succédé à Fleur Pellerin au ministère de la Culture affiche un beau patrimoine estimé à 1,7 million d'euros. Tout en bas de ce classement, Harlem Désir demeure le plus modeste des ministres avec un patrimoine qui ne dépasse pas les 50.000 euros tout compris.

Cinq mois d'attente depuis le remaniement

Des déclarations de patrimoine qui arrivent très tardivement alors que le nouveau gouvernement a été nommé le 11 février dernier. Il faut dire que beaucoup de ces déclarations ont été corrigées. Certains ministres ont été contraints de les modifier parce que leur situation avait évolué depuis leur nomination. Un ministre a notamment touché un héritage, d'autres se sont trompés ou encore certains ont vu la valeur de leur maison réévaluée. 

À lire aussi

La dernière fois qu'il y a eu une telle correction, c'était pour Emmanuel Macron. Le ministre de l'Économie, qui ne payait pas l'impôt sur la fortune (ISF) jusqu'alors, avait vu sa situation changer

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/