2 min de lecture UDI

Jean-Louis Borloo ne "s'occupe que de sa fondation" et n'envisage pas de retour en politique

L'ancien président de l'UDI dément les rumeurs d'un possible retour sur la scène politique. Il explique se consacrer à sa fondation sur l'énergie.

Jean-Louis Borloo, le 6 mai 2013
Jean-Louis Borloo, le 6 mai 2013 Crédit : AFP
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Jean-Louis n'envisage pas de revenir à la vie politique. Après s'en être retiré en avril dernier pour des raisons de santé, l'ancien président de l'UDI "se consacre pleinement à sa fondation sur l'Afrique". Cela n'est "pas compatible" avec la vie politique, a-t-il affirmé ce vendredi 26 septembre.

Des voyages en Afrique

Alors que des rumeurs circulaient sur son retour, Jean-Louis Borloo explique ne s'occuper "que de la fondation !". Il précise d'ailleurs s'être rendu récemment à cinq reprises en Afrique pour le développement de cette fondation sur l'énergie. "Ce n'est pas compatible avec la vie politique", ajoute-t-il. 

Dans une lettre aux militants UDI d'Yves Jégo, l'un des candidats en lice à la présidence de l'UDI, citée par Europe 1, Jean-Louis Borloo est présenté comme le seul "leader présidentiable" apte à porter les couleurs de ce  parti. 

Je ne m'occupe que de la fondation

Jean-Louis Borloo
Partager la citation

"Je travaille à mon projet de fondation, je ne veux pas risquer de le foutre en l'air", insiste-t-il. Plusieurs élus centristes ont affirmé à l'AFP ces dernières semaines que l'ancien président de l'UDI continuait de passer de nombreux coups de fils et de s'intéresser de très près à la vie politique française. Il est attendu lundi 29 septembre à une remise de prix à Montpellier. "Je ne parlerai que de l'Afrique" a-t-il dit. 

À lire aussi
Jean-Christophe Lagarde, député UDI de la 5ᵉ circonscription de la Seine-Saint-Denis Valéry Giscard d'Estaing
Mort de VGE : "Notre famille politique est en deuil", confie Jean-Christophe Lagarde

L'ancien ministre avait été hospitalisé fin janvier pour une pneumonie, suivie d'une septicémie, qui l'a laissé très fatigué pendant plusieurs semaines. Début avril, il avait annoncé qu'il abandonnait toutes ses fonctions et mandats politiques, c'est-à-dire la présidence de l'UDI, celle du Parti radical et son mandat de député.

Début juillet, il avait confié que sa santé s'améliorait. Jean-Louis Borloo s'est porté à la rescousse du club de foot de Valenciennes, ville dont il a été longtemps le maire. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
UDI Jean-Louis BORLOO
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants