1 min de lecture Université

"Islamo-gauchisme" à l'université : 600 universitaires réclament la démission de Frédérique Vidal

Dans une tribune publiée dans le journal "Le Monde" ce samedi, les signataires dénoncent les propos d'une ministre "indigne de nous représenter".

Frédérique Vidal, le 19 janvier 2021
Frédérique Vidal, le 19 janvier 2021 Crédit : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Florine Boukhelifa Journaliste

La ministre de l'Enseignement supérieur est dans la tourmente. Dimanche dernier, Frédérique Vidal a provoqué un véritable tollé en déclarant que "l'islamo-gauchisme gangrène" les universités françaises. La ministre avait également demandé une enquête au CNRS pour faire "un bilan de l'ensemble des recherches qui se déroulent dans notre pays". Des propos polémiques auxquels répondent 600 membres du personnel de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Dans une tribune publiée samedi 20 février par le journal Le Monde, les signataires réclament la démission de la ministre de l'Enseignement supérieur. "Personnels de l'enseignement supérieur et de la recherche publics, docteurs et docteures, doctorants et doctorantes des universités, nous ne pouvons que déplorer l'indigence de Frédérique Vidal, ânonnant le répertoire de l'extrême droite sur un 'islamo-gauchisme' imaginaire", écrivent-ils.

Parmi ces signataires, des sociologues, anthropologues, historiens, mathématiciens, archéologues, conférenciers ou encore doctorants. Certains noms sont connus du grand public, comme l'économiste Thomas Piketty.  "Nous nous insurgeons contre l'indignité de ce qu'il faut bien ­qualifier de chasse aux sorcières", dénoncent-ils. Selon eux, "Frédérique Vidal se saisit du thème complotiste 'islamo-gauchisme' et nous désigne coupables de pourrir l'université". Face aux propos tenus, "nous estimons une telle ministre indigne de nous représenter et nous demandons, avec force, sa démission".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Université Gouvernement Islamisme
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants