1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. INVITÉ RTL - Un soutien d'Éric Zemmour dit avoir reçu "10.000 à 15.000 messages de haine"
2 min de lecture

INVITÉ RTL - Un soutien d'Éric Zemmour dit avoir reçu "10.000 à 15.000 messages de haine"

Jeune homme noir et soutien affiché d'Éric Zemmour, Tanguy David raconte avoir porté plainte et être sous protection.

Tanguy David, militant de Generation Z, sur le plateau de "Touche pas à mon poste".
Tanguy David, militant de Generation Z, sur le plateau de "Touche pas à mon poste".
Crédit : Capture d'écran Twitter @TPMP
"15.000 messages de haine" : Tanguy David, de Génération Z, raconte son harcèlement sur RTL
03:43
Jérôme Florin - édité par Jérémy Billault

Son engagement politique pour Éric Zemmour lui coûte cher. Tanguy David, responsable du mouvement jeune Génération Z dans le Calvados, est un étudiant en licence de droit à l'université de Caen. Parce qu'il est noir, il fait l'objet d'un déferlement de haine depuis qu'il est apparu derrière le candidat à Villepinte pendant son discours. 

"Éric Zemmour ne défend pas une France entièrement blanche, il défend une France française, affirme Tanguy David au micro de RTL. C'est-à-dire une France avec des gens qui aiment le pays dans lequel il vive et qui respectent les lois de la République".

Alors que certains se sont étonnés de son soutien à Éric Zemmour, Tanguy David n'y voit rien d'étrange. "Je n'ai pas compris que certaines personnes puissent être étonnées puisque si l'on est choqué par ma couleur de peau, c'est qu'il y a un problème, et pas de mon côté". Le jeune homme dit avoir été séduit par les "idées" du candidat Zemmour, mais aussi "son amour pour la France". "Nous avons tous les deux ce même amour pour ce pays", affirme-t-il. 

Il n'y a aucun racisme parmi les personnes qui suivent Éric Zemmour

Tanguy David, responsable du mouvement jeune Génération Z dans le Calvados

Depuis son apparition à la télévision, Tanguy David reçoit "des insultes", "des menaces de mort", "de décapitation", on le menace de lui "mettre une balle". "Certains déclarent avoir trouvé mon adresse", confie-t-il. "J'ai déposé plainte et une mesure de protection a été mise en place", poursuit le jeune étudiant qui affirme avoir reçu 10.000 à 15.000 messages de haine.

À écouter aussi

Parmi ces messages de haine, aucun ne provient de supporters d'Éric Zemmour, selon lui. "Les militants me soutiennent et je sais que je peux compter sur eux si j'ai besoin d'aide. Jamais un militant d'Éric Zemmour ne penserait à dire des propos racistes. Il n'y a aucun racisme parmi les personnes qui suivent Éric Zemmour, qui n'est pas raciste lui-même".

"Personne, conclut-il, ne doit payer le prix de son engagement, je ne mérite pas ce qu'il m'arrive et ce n'est que le début de mon engagement".

L'équipe de l'émission vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/