1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. INVITE RTL - Imam menacé d'expulsion : "Nous ne défendons pas cet imam mais l’État de droit", assure Bompard
2 min de lecture

INVITE RTL - Imam menacé d'expulsion : "Nous ne défendons pas cet imam mais l’État de droit", assure Bompard

Assurant condamner "vigoureusement" les propos de Hassan Iquioussen, Manuel Bompard souligne toutefois que c'est à la justice de se prononcer sur ce cas et non à l'exécutif

L'invité de RTL du 05 août 2022
L'invité de RTL du 05 août 2022
Crédit : RTL
INVITÉ RTL - La Nupes à l'Assemblée nationale : "On nous caricature beaucoup", déplore Bompard
00:13:40
INVITÉ RTL - La Nupes à l'Assemblée nationale : "On nous caricature beaucoup", déplore Bompard
00:13:40
Jérôme Florin

Le ton est monté entre Gérald Darmanin et La France insoumise à propos d'Hassan Iquioussen. Jeudi 4 août, le ministre de l'Intérieur avait accusé un député de La France insoumise (David Guiraud) de "défendre" ce prédicateur du Norddont le ministre avait annoncé l'expulsion à venir, et avait réclamé des "excuses" de la part du parti. Dans un communiqué publié dimanche, David Guiraud avait critiqué cette expulsion résultant selon lui "du fait du prince", comme un "dévoiement de l'État de droit".

Invité de RTL ce vendredi le député LFI Manuel Bompard a assuré que son parti et lui condamnaient les propos tenus par cet imam. "Je ne défends pas cet imam, je n'ai jamais défendu cet imam, David Guiraud ne l'a jamais défendu. Ce que nous défendons c'est la défense des principes de l'État de droit, de l'indépendance de la justice vis-à-vis du pouvoir exécutif."

En France, l'État peut soit expulser, soit juger un imam dans ce genre de situation. C'est le choix de la première option que regrette LFI. "Pour qu'on reste dans les principes de l'État de droit, il me semble que c'est à la justice de traiter ce type de cas. Et une fois qu'il est condamné, s'il est condamné, alors effectivement la question de sa présence sur le territoire national peut être posée, mais il faut prendre les choses dans l'ordre pour une raison simple. (...) Dans une autre hypothèse où ce ne sont pas ce type de propos qui sont en cause, mais par exemple des propos de critique du gouvernement d'Emmanuel Macron ou autre ? C'est l'arbitraire du ministère de l'Intérieur qui va décider si cette personne a sa place sur le territoire", a anticipé Manuel Bompard. 

La mesure d'expulsion vers le Maroc du prédicateur Hassan Iquioussen, que la Cour européenne des droits de l'Homme (CEDH) a refusé de suspendre jeudi, a été examinée par le tribunal administratif de Paris, qui fixera d'ici ce vendredi le sort de l'imam réputé proche des Frères musulmans. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.