1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. INVITÉ RTL - François Braun "ne s'interdit pas" le retour du masque obligatoire dans les transports
2 min de lecture

INVITÉ RTL - François Braun "ne s'interdit pas" le retour du masque obligatoire dans les transports

Le ministre de la Santé a annoncé que tous les outils de prévention étaient sur la table pour juguler une résurgence du virus dans la population.

François Braun
François Braun
Crédit : RTL
INVITÉ RTL - François Braun "ne s'interdit pas" le retour du masque obligatoire dans les transports
00:08:56
Aymeric Parthonnaud
Aymeric Parthonnaud

Au moment où s'ouvre la campagne automnale de rappel de vaccin contre le Covid, les chiffres remontent malheureusement. 45.000 cas en moyenne par jour, +30 % en une semaine. Ce matin, la présidente du Covars, qui remplace le conseil scientifique, Brigitte Autran, a indiqué que le retour du masque obligatoire, par exemple dans les transports, était étudié.

"Oui, c'est à l'étude, confirme sur RTL François Braun, le ministre de la Santé. Comme toutes les possibilités sont à l'étude au sein de ce conseil scientifique. C'est son rôle d'étudier toutes les possibilités, de faire des propositions. Recommander le masque à nos concitoyens lorsqu'ils sont dans des lieux un peu bondés, c'est tout à fait normal que ce soit dans les réflexions actuelles de ce conseil".

S'il s'agit d'une recommandation des experts scientifiques, reste à savoir si le gouvernement compte les suivre très pratiquement et réinstaurer certaines règles. "Face à cette pandémie, il faut être extrêmement prudent et humble. Je suis les affaires au jour le jour. Mais je veux faire confiance aux Français. Je veux que les Français reprennent les gestes barrières, insiste-t-il. C'est ça qui est important : porter le masque dans tous les endroits où on est très proche les uns des autres, où il y a une forte concentration de personnes. C'est d'autant plus intéressant que ça fonctionne pour le Covid bien sûr, mais aussi pour la grippe qui arrive, mais aussi pour les virus, les bronchiolites de l'enfant. Quelque part, ce sont des réflexes sains dans cette logique de prévention que je veux conduire aussi au sein du ministère de la Santé."

Pour l'heure, l'obligation pure et simple du port du masque ne semble pas à l'ordre du jour du gouvernement. "Comme l'a dit le professeur Autran, tout est sur la table, tout est envisageable, rappelle le ministre. Mon rôle est de protéger nos concitoyens et de protéger les plus fragiles. Comme d'habitude, ce sont toujours les mêmes qui sont identifiés par la Haute Autorité de santé. Donc, je ne m'interdis rien. Comme dans les discussions, je n'ai pas de tabou."

Piqûre de rappel

La campagne automnale de rappels a été lancée le 3 octobre avec des nouveaux vaccins adaptés au variant Omicron. 

Qui peut être vacciné ? Qui est éligible ? Ce sont les personnes les plus fragiles qui ont le plus de risque d'avoir une forme grave, donc : les plus de 60 ans, les personnes qui souffrent par exemple de diabète, d'hypertension, les femmes enceintes, les immunodéprimés. Il est recommandé aussi pour les entourages de ces personnes et les personnels soignants. 

Est-ce qu'il faut un délai avec la dose précédente ? Oui, il faut respecter un délai à partir de la dernière dose qu'on a reçue ou de la maladie si on a eu le. Ces trois mois pour les plus de 80 ans et les résidents d'Ephad, et puis six mois pour les autres.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire