1 min de lecture Gouvernement

Hulot, "un militant qui n'a pas su se confronter à l'exercice du pouvoir", selon Ndiaye

Selon la porte-parole du gouvernement, le départ de Nicolas Hulot n'est pas la conséquence de la politique environnementale de l'exécutif, mais son aptitude à se confronter au pouvoir.

Nicolas Hulot, le 4 septembre 2018
Nicolas Hulot, le 4 septembre 2018 Crédit : PHILIPPE LOPEZ / AFP
Marie-Pierre Haddad
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

Une démission fracassante qui continue à intriguer neuf mois plus tard. Alors qu'Emmanuel Macron a présenté ses conclusions du grand débat national, certains ont fustigé l'absence de mesures écologiques. Un avis balayé d'un revers de main par la porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye.

"L'écologie est au cœur du projet du gouvernement", a-t-elle assuré dimanche 29 avril sur BFMTV. D'après elle, le départ de Nicolas Hulot ne marque en rien un manque d'engagement du gouvernement sur le plan de la transition écologique. "Il faut regarder le départ de Nicolas Hulot comme le départ d'un militant qui a peut-être eu du mal à se confronter à l'exercice du pouvoir", a-t-elle expliqué. 

Sibeth Ndiaye estime que Nicolas Hulot s'inscrit dans le schéma suivant : "Vous pouvez avoir quand vous êtes un militant une envie d'engagement et quelque chose qui est extrêmement puissant et puis il y a la difficulté de se confronter concrètement à l'exercice du pouvoir".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gouvernement Nicolas Hulot Sibeth Ndiaye
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants