1 min de lecture Nucléaire

Hollande: Fessenheim sera fermée à l'horizon 2017

La plus vieille centrale nucléaire française sera fermée "à l'horizon de la fin du quinquennat", a affirmé le chef de l'Etat.

La centrale nucléaire de Fessenheim
La centrale nucléaire de Fessenheim Crédit : FREDERICK FLORIN / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

François Hollande a réaffirmé ce lundi 2 mars que la centrale nucléaire de Fessenheim (Haut-Rhin), à l'arrêt depuis samedi soir, serait fermée "à l'horizon de la fin du quinquennat".

Sur ce que j'avais dit que cette centrale qui est la plus vieille devait être fermée à l'horizon de la fin du quinquennat, cela reste vrai.

François Hollande
Partager la citation

"Nous sommes depuis plusieurs mois engagés dans ce processus qui prend du temps et qui doit respecter toutes les procédures et l'incident qui s'est produit ne change rien à ce qui était l'objectif du plafonnement de la production d'électricité d'origine nucléaire", a ajouté François Hollande.

La production de la centrale nucléaire de Fessenheim (Haut-Rhin) a totalement cessé depuis samedi soir, un défaut d'étanchéité ayant conduit à l'arrêt de son unité de production n°1 et la n°2 ayant été arrêtée la veille pour maintenance.

Symbole du combat écologiste

Installée en bordure du Grand Canal d'Alsace et dotée de deux réacteurs de 900 mégawatts chacun, Fessenheim est la plus vieille centrale en activité du parc nucléaire français (depuis 1978). Les antinucléaires réclament sa fermeture et son démantèlement depuis des années.

À lire aussi
La centrale nucléaire de Cruas-Meysse en Ardèche Ardèche
Séisme en Ardèche : pourquoi les centrales nucléaires de Cruas et Tricastin sont arrêtées

Les doutes sur la fermeture de la centrale de Fessenheim (Haut-Rhin), une promesse électorale de François Hollande, s'intensifient après le report à 2017 par EDF du démarrage de l'EPR de Flamanville (Manche), un réacteur de nouvelle génération.

"En toute transparence, il y aura deux réacteurs qui fermeront quand deux réacteurs nouveaux vont s'ouvrir", a rappelé à plusieurs reprises la ministre de l'Ecologie Ségolène Royal, soulignant que Fessenheim ne fermerait "pas forcément".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Nucléaire Fessenheim François Hollande
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants