1 min de lecture Polémique

Hijab et serre-tête : Aurélien Taché s'excuse après ses propos controversés

Aurélien Taché, député de la majorité du Val-d'Oise, présente ses excuses. Il a comparé "une jeune fille de douze ans qui porterait le voile" et "une jeune fille à qui on mettrait un serre-tête". Des propos condamnés par les cadres de LaREM.

Aurélien Taché, député REM du Val-d'Oise le 10 septembre 2018
Aurélien Taché, député REM du Val-d'Oise le 10 septembre 2018 Crédit : GUILLAUME SOUVANT / AFP
cassandre
Cassandre Jeannin Journaliste

Après avoir provoqué un gros malaise dans les rangs de la majorité, le député La République en Marche, Aurélien Taché, s'est excusé. Présent sur le plateau de C l'hebdo samedi 2 mars, il a fait polémique en comparant "une jeune fille de douze ans qui porterait le voile" et "une jeune fille à qui on mettrait un serre-tête". 

Des propos qui ont été vivement condamnés notamment par Marlène Schiappa, invitée du Grand Jury dimanche : "Il nous faut cesser cette forme de relativisme." Et la secrétaire d'État à l'Égalité entre les hommes et les femmes n'est pas la seule à avoir dénoncé ces propos. Une grosse poignée de députés de la majorité sont sortis du silence. Celui du Cher, notamment, Fabien Cormier-Bouligeon, a reproché sur Twitter à Aurélien Taché d’avoir "fait honte à ses collègues" avec des propos "stupides". Il l’avait déjà accusé de "communautarisme" par le passé.

Dans un communiqué diffusé dans la soirée du dimanche 3 mars, le député du Val d'Oise a expliqué avoir voulu "exprimer (son) attachement à la laïcité dans notre pays." "J'ai aussi voulu rappeler que donner une éducation religieuse ou non à ses enfants est du ressort exclusif des familles, quelle que soit la confession concernée, propos que j'ai voulu illustrer en évoquant le serre-tête porté par certaines jeunes filles catholiques", poursuit-il. "Cet exemple a été mal compris : il ne s'agissait évidemment pas de dire que cet accessoire revêtait une signification religieuse et je présente donc mes excuses à ceux que ces propos auraient pu blesser", a ajouté Aurélien Taché.

Le bureau exécutif de LaREM débattra ce soir, lundi 4 mars, de ces propos. La décision est d’autant plus notable qu’Aurélien Taché, en plus de seconder Marlène Schiappa  depuis peu au pôle "idées" du parti, fait partie des députés de la majorité les plus exposés médiatiquement.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Polémique La République En Marche Excuses
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797115408
Hijab et serre-tête : Aurélien Taché s'excuse après ses propos controversés
Hijab et serre-tête : Aurélien Taché s'excuse après ses propos controversés
Aurélien Taché, député de la majorité du Val-d'Oise, présente ses excuses. Il a comparé "une jeune fille de douze ans qui porterait le voile" et "une jeune fille à qui on mettrait un serre-tête". Des propos condamnés par les cadres de LaREM.
https://www.rtl.fr/actu/politique/hijab-et-serre-tete-aurelien-tache-s-excuse-apres-ses-propos-controverses-7797115408
2019-03-04 16:41:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/w98h2Tvuahc5nSF1nGCJjg/330v220-2/online/image/2019/0203/7796429467_aurelien-tache-depute-rem-du-val-d-oise-le-10-septembre-2018.jpg