1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Hijab : "Aurélien Taché est vraiment allé trop loin", confie un cadre de LaREM
2 min de lecture

Hijab : "Aurélien Taché est vraiment allé trop loin", confie un cadre de LaREM

Aurélien Taché, député de la majorité du Val-d'Oise, a comparé "une jeune fille de douze ans qui porterait le voile" et "une jeune fille à qui on mettrait un serre-tête". Des propos condamnés par les cadres de LaREM.

Aurélien Taché, député REM du Val-d'Oise le 10 septembre 2018
Aurélien Taché, député REM du Val-d'Oise le 10 septembre 2018
Crédit : GUILLAUME SOUVANT / AFP
Hijab : "Aurélien Taché est vraiment allé trop loin", confie un cadre de LaREM
00:04:05
Hijab : "Aurélien Taché est vraiment allé trop loin", confie un cadre de LaREM
00:04:06
Dominique Tenza - édité par Claire Gaveau

Gros malaise dans les rangs de la majorité. Présent sur le plateau de C l'hebdo samedi 2 mars, le député LaREM Aurélien Taché a fait polémique en comparant "une jeune fille de douze ans qui porterait le voile" et "une jeune fille à qui on mettrait un serre-tête". "Il nous faut cesser cette forme de relativisme", a réagi Marlène Schiappa, invitée du Grand Jury dimanche.

Et la secrétaire d'État à l'Égalité entre les hommes et les femmes n'est pas la seule à avoir dénoncé ces propos. Une grosse poignée de députés de la majorité sont sortis du silence. Celui du Cher, notamment, Fabien Cormier-Bouligeon, a reproché sur Twitter à Aurélien Taché d’avoir "fait honte à ses collègues" avec des propos "stupides". Il l’avait déjà accusé de "communautarisme" par le passé.

Même condamnation explicite du côté de la députée des Yvelines Aurore Bergé : "Tout ne se vaut pas. Un serre-tête n’est pas un hijab", a-t-elle écrit. "Le relativisme est un renoncement et une trahison pour les femmes en danger parce qu'elles refusent de porter le voile", a encore tweeté Elise Fajgeles.

Un débat au sein de LaREM

Dimanche 3 mars, La République En Marche a fait savoir discrètement que les propos d’Aurélien Taché seraient "débattus" ce lundi soir lors de son bureau exécutif. La décision est d’autant plus notable qu’Aurélien Taché, en plus de seconder Marlène Schiappa depuis peu au pôle "idées" du parti, fait partie des députés de la majorité les plus exposés médiatiquement.

À lire aussi

Élu pour la première fois en 2017, il a fait ses classes avec la bande dite "de Poitiers", ces députés trentenaires qui se sont connus sur les bancs de la fac de droit et au MJS. Des macronistes de la première heure qui aujourd’hui naviguent à gauche du groupe LREM à l’Assemblée, et dont certains, comme son camarade Pierre Person, occupent des postes clés dans l’encadrement du parti. "Ce ne sont pas les propos d’un député qui vont être débattus à mon sens mais plutôt le sujet du hijab. Nous veillerons avec Stanislas Guérini à ce que cela ne soit pas un sujet de personne", m’a d’ailleurs confié Pierre Person justement hier soir.

Ce ne sera pas un débat sur le voile mais sur les déclarations intempestives

Un cadre de LaREM

Soit mot pour mot l’inverse des dires d'un autre cadre du parti. "Ce ne sera pas un débat sur le voile mais bien sur la question des déclarations intempestives de Taché et d’une ligne qui n’est pas celle du Président ou du mouvement. Il est vraiment allé trop loin. On rappellera qu’il travaille sous la tutelle de Marlène…", explique celui-ci. Difficile de croire donc qu’on mettra tout ce monde-là d’accord ce soir.

À noter que le 20 mars aura lieu au parti un débat sur la laïcité et qu’Aurélien Taché a présenté des excuses par communiqué à "ceux que ses propos auraient pu blesser", expliquant que l’exemple qu’il avait choisi avait été "mal compris". "L'État n’a pas à s’immiscer dans l’éducation familiale", maintient-il.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/