1 min de lecture Politique

Guadeloupe : le président LaREM de région en garde à vue pendant plus de 30 heures

Ary Chalus, président de la région Guadeloupe, étiqueté LaREM, est dans le viseur des autorités. Selon une source judiciaire, il a passé plus de trente heures en garde à vue.

Le président de la région Guadeloupe, étiqueté La République en Marche, Ary Chalus.
Le président de la région Guadeloupe, étiqueté La République en Marche, Ary Chalus. Crédit : JACQUES DEMARTHON / AFP
Charline Vergne et AFP

Dans le cadre d'une enquête pour "abus de confiance, détournement de fonds publics et financement illégal d'une campagne électorale", Ary Chalus, le président LaREM de la région Guadeloupe, a passé plus de 30 heures en garde à vue.

L'information a été communiquée ce mercredi 14 mai, à l'AFP, par une source judiciaire. Le politicien a été placé en garde à vue mardi matin, dans les locaux de la direction zonale de la police judiciaire (DZPJ) aux Abymes, qui se trouve dans la commune de la Grande-Terre. Finalement, la mesure a été levée le lendemain, à 19h30 (heure locale), a indiqué le parquet de Basse-Terre. Avant d'ajouter que "des investigations vont être poursuivies [...] affiner ce dossier".

Xavier Sicot, le procureur de la République de Basse-Terre, a précisé, toujours auprès de l'AFP que les gardes à vue étaient au nombre de trois. Deux avaient ainsi débuté mardi matin, et la troisième, le mercredi matin. Il a confirmé que la campagne dans le cadre de laquelle Ary Chalus avait été interrogé était celle de l'élection régionale de 2015.

"Les investigations vont prendre un peu de temps"

Selon une source proche de l'enquête, qui a répondu aux questions de l'agence de presse, outre celle du président LaREM, les deux autres gardes à vue observées concernaient le trésorier de l'association Alliance baie-mahaultienne et "un conseiller municipal" de la commune de Baie-Mahault. "Cela fait partie, entre autres, des fonctions qui sont les leurs, a confié Xavier Sicot. Les investigations vont prendre un peu de temps mais on va faire en sorte que la décision sur ce dossier soit rendue dans les meilleurs délais possibles".

À lire aussi
coronavirus
Les infos de 5h - Déconfinement : le couvre-feu de 23h est moins respecté

Ary Chalus, élu en 2015 à la tête d'une liste divers gauche, n'a pas encore officiellement présenté sa liste. Ancien député, de 2012 à 2017, il a aussi été conseiller général de Guadeloupe et maire de Baie-Mahault.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Politique Guadeloupe La République En Marche
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants