1 min de lecture Gouvernement Valls 2

Gouvernement Valls 2 : Montebourg, Hamon, Filippetti... ce que vont devenir les sortants

Trois ministres et un secrétaire d'État ont fait leurs cartons et quitté le gouvernement de Manuel Valls. Mais ils n'en sont pas encore à pointer au chômage.

Après la fronde d'Arnaud Montebourg et de Benoît Hamon contre la ligne économique du gouvernement, Manuel Valls a présenté la démission de son équipe lundi 25 août.
Après la fronde d'Arnaud Montebourg et de Benoît Hamon contre la ligne économique du gouvernement, Manuel Valls a présenté la démission de son équipe lundi 25 août.
Marion Dautry
Marion Dautry
Journaliste RTL

Arnaud Montebourg, Aurélie Filippetti, Benoît Hamon et Frédéric Cuvillier ont raccroché. Les ex-ministres de l'Économie, de la Culture, de l'Éducation et l'ex-secrétaire d'État aux Transports ont quitté leurs bureaux respectifs, pour en retrouver d'autres.

Arnaud Montebourg à la région

Contrairement à ce qu'il a affirmé lors de son discours d'adieux à Bercy, Arnaud Montebourg dispose toujours d'un mandat électifUn siège l'attend au conseil général de Saône-et-Loire, qu'il a présidé de 2008 à 2012 en tant qu'élu du canton de Montret.

D'après le Journal de Saône et Loire, le président actuel, Rémi Chaintron, lui aurait téléphoné pour l'assurer que "s’il souhaite reprendre la présidence du conseil général, il est le bienvenu". Mais Arnaud Montebourg pourrait préférer le secteur privé, puisqu'il est avocat. Il a annoncé vouloir "retourner travailler parmi les Français".

Benoît Hamon et Aurélie Filippetti à l'Assemblée nationale

Les deux ex-ministres vont retrouver les bancs de l'Assemblée nationale en tant que députés. Aurélie Filippetti est élue de la première circonscription de Moselle depuis 2007, réélue en 2012. Son suppléant, Gérard Terrier, occupait ses fonctions lorsqu'elle était engagée au gouvernement.

À lire aussi
François Hollande à la sortie du Conseil des ministres, le 21 décembre 2016 exil fiscal
Hollande savait que Thévenoud avait des problèmes avec le fisc avant de le nommer

Benoît Hamon, élu de la 11ème circonscription des Yvelines, pourrait également reprendre sa place dans l'hémicycle, ainsi qu'au sein de son mouvement "un monde d'avance", fondé en 2008. 

Frédéric Cuvillier à la mairie

En totale contradiction avec la règle de non-cumul des mandats, Frédéric Cuvillier a été réélu maire de Boulogne-sur-mer le 30 mars 2014. Sa première adjointe Mireille Hingrez-Céréda l'a remplacé pendant son mandat au gouvernement.

Arnaud Montebourg, Benoît Hamon, Aurélie Filippetti et Frédéric Cuvillier sont également attendus à l'université d'été du parti socialiste qui se tiendra à La Rochelle du 29 au 31 août. L'ambiance pourrait être tendue, tous les quatre ayant quitté le gouvernement en exprimant ouvertement leur désaccord avec la ligne suivie.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gouvernement Valls 2 Arnaud Montebourg Aurélie Filippetti
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants