2 min de lecture Gouvernement

Gouvernement Macron : "Il était temps de tourner la page", explique Castaner

INVITÉ RTL - Le tout nouveau secrétaire d'État chargé des Relations avec le Parlement fera ses premiers pas en tant que porte-parole du gouvernement après le premier Conseil des ministres ce jeudi 18 mai.

Yves Calvi 6 minutes pour trancher Yves Calvi
>
Gouvernement Macron : "Il était temps de tourner la page", explique Castaner Crédit Image : FREDERIC BUKAJLO / SIPA / RTL | Crédit Média : RTLNET | Date :
La page de l'émission
245_MARTICHOUX
Elizabeth Martichoux et Léa Stassinet

À peine nommé et déjà au travail. C'est le grand jour pour le premier gouvernement d'Emmanuel Macron, dévoilé mercredi 17 mai par le secrétaire général de l'Élysée. Composé de 11 hommes et de 11 femmes et emmené par Édouard Philippe, nommé au poste de Premier ministre, le gouvernement se réunira en Conseil des ministres à 11 heures. 

Christophe Castaner, l'un des premiers socialistes à avoir rejoint Emmanuel Macron pendant sa campagne a été récompensé de son soutien. Il a été nomme secrétaire d'État chargé des Relations avec le Parlement, mais il officiera également en tant que porte-parole du gouvernement. Il salue le "vrai renouvellement" opéré par Emmanuel Macron et Édouard Philippe dans la composition du gouvernement. "Il était temps de tourner la page des vieux briscards", affirme-t-il sur RTL. 

Des ministres venant pour moitié de la société civile, des personnalités politiques d'expérience venant de droite, de gauche, du centre, ce gouvernement composite pose question. Qui va tenir les troupes ? "C'est à la fois la responsabilité du Premier ministre d'animer l'équipe gouvernementale et à nous de respecter sa prééminence dans le fonctionnement collectif. Le président de la République donne le cap et le Premier ministre et les ministres exécutent", explique Christophe Castaner. 

À lire aussi
La marche pour le climat à Strasbourg le dimanche 27 janvier 2019 écologie
Climat : le Haut conseil pointe du doigt les défaillances de la France

Mais le député des Alpes-de-Haute-Provence sait pertinemment que le gouvernement comporte des électrons libres, représentés notamment par Nicolas Hulot et François Bayrou. "Il y en a peut-être plus mais c'est le principe de la nature humaine, il y a toujours des risques, surtout quand vous faites le choix de ne pas prendre des vieux briscards de la politique", poursuit-il. 

Christophe Castaner est en suite revenu sur le rôle de porte-parole du gouvernement, qu'il occupera dès aujourd'hui à l'issue du premier Conseil des ministres. Sera-t-il un adepte de la langue de bois comme le veut traditionnellement la fonction ? "Il y a des sujets sur lequel on l'est naturellement", concède-t-il, "notamment sur les dossiers internationaux. Mais de par ma culture, je ne le suis pas. J'ai eu des opinions différentes avec Emmanuel Macron pendant la campagne et il ne m'en a jamais fait reproche", assure le tout nouveau secrétaire d'État. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gouvernement Emmanuel Macron Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7788594924
Gouvernement Macron : "Il était temps de tourner la page", explique Castaner
Gouvernement Macron : "Il était temps de tourner la page", explique Castaner
INVITÉ RTL - Le tout nouveau secrétaire d'État chargé des Relations avec le Parlement fera ses premiers pas en tant que porte-parole du gouvernement après le premier Conseil des ministres ce jeudi 18 mai.
https://www.rtl.fr/actu/politique/gouvernement-macron-il-etait-temps-de-tourner-la-page-explique-castaner-7788594924
2017-05-18 08:27:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/cZNACN7TOCx6UFRiJSoBCw/330v220-2/online/image/2017/0518/7788596043_christophe-castaner-secretaire-d-etat-charge-des-relations-avec-le-parlement-et-porte-parole-du-gouvernement-etait-l-invite-de-rtl-jeudi-18-mai.JPG