1 min de lecture Gilets jaunes

"Gilets jaunes" : Retailleau réclame encore un "délit" pour les manifestants cagoulés

INVITÉ RTL - Le président du groupe Les Républicains au Sénat estime qu''il y a un "angle mort" dans notre droit pénal. Bruno Retailleau souhaite faire condamner le "fait de venir cagoulé aux manifestations".

micro générique Le Grand Jury Benjamin Sportouch iTunes RSS
>
Le Grand Jury de Bruno Retailleau Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
245x300_Sportouch
Benjamin Sportouch édité par William Vuillez

"Il faut que ça cesse", a lancé Bruno Retailleau dimanche 31 mars dans le Grand Jury RTL. Le président du groupe Les Républicains au Sénat a dénoncé les violences qui ont émaillé les manifestations des "gilets jaunes" ces derniers mois. Il souhaite notamment que le fait de venir cagoulé à une manifestation soit considéré comme un "délit" par la loi.

"L'idée est que lorsque vous venez cagoulé, c'est parce que vous voulez commettre des méfaits. Donc j'ai proposé de transformer en délit, et non pas de façon contraventionnelle, le fait de venir cagoulé aux manifestations", a déclaré Bruno Retailleau, qui regrette qu'il y ait assez peu de manifestants condamnés après avoir été interpellés.

"Ce qui explique qu'il y ait autant d'interpellés, de gardés à vue et aussi peu d'écroués, c'est tout simplement parce qu'il y a un angle mort de notre droit pénal qui exige que pour condamner une personne, il faut prouver son identité et la relier à la commission du délit", a ajouté le sénateur LR. "Ces nouvelles formes d'ultraviolence, on doit avoir des outils pour les condamner", conclut-il.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gilets jaunes Les Républicains Manifestations
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants