2 min de lecture Gilets jaunes

"Gilets jaunes" : Macron demande aux partis et aux syndicats un appel "clair au calme"

Dans des propos rapportés par Benjamin Griveaux, le président de la République a indiqué que "le moment que nous vivons n'est plus à l'opposition politique mais à la République".

Emmanuel Macron à l'Élysée, le 2 décembre 2018
Emmanuel Macron à l'Élysée, le 2 décembre 2018 Crédit : STEPHANE MAHE / POOL / AFP
MariePierreHaddad75
Marie-Pierre Haddad
et AFP

Un appel au calme. Emmanuel Macron veut éviter de nouveaux débordements à Paris et dans le reste de la France, à l'approche de l'acte IV de la manifestation des "gilets jaunes". Ainsi, le président de la République a demandé, ce mercredi 5 décembre, "aux forces politiques et syndicales, au patronat de lancer un appel clair et explicite au calme", a déclaré Benjamin Griveaux, visant le risque de violences ce week-end liées à la crise des "gilets jaunes".

"Le moment que nous vivons n'est plus à l'opposition politique mais à la République", a ajouté le porte-parole du gouvernement, citant Emmanuel Macron, à l'issue du Conseil des ministres et au lendemain des annonces visant à apaiser la colère des manifestants.

Le président de la République "a insisté sur le fait que certains aujourd'hui ne poursuivent qu'un seul et même objectif : attaquer la République", a-t-il poursuivi. Le chef de l'État a également dénoncé "le silence coupable et l'opportunisme de ceux qui se livrent à ces comportements". 

À lire aussi
Le Premier ministre Édouard Philippe arrive au Palais de l'Élysée, mardi 18 décembre 2018 Gilets jaunes
"Gilets jaunes" : l'exécutif trace les lignes du "grand débat"

Le Président a demandé (...) de lancer un appel au respect du cadre républicain

Benjamin Griveaux
Partager la citation

"Dans ce contexte il en a appelé à la mobilisation de chacun des membres du gouvernement. Mais il a également appelé au sens des responsabilités de toutes nos parties prenantes, et le président de la République a demandé aux forces politiques, aux forces syndicales, au patronat, de lancer un appel clair et explicite au calme et au respect du cadre républicain", a insisté Benjamin Griveaux.

Interrogé pour savoir si le président de la République visait des responsables politiques en particulier, le porte-parole du gouvernement a déclaré : "Ceux qui font preuve de cynisme, d'opportunisme, je crois, se dévoilent jour après jour sur les plateaux de télévision et à vos micros. Il est donc inutile de les nommer. Ils se reconnaîtront."

L'exécutif se déployait mercredi à l'Assemblée et dans les médias pour défendre ses mesures visant à apaiser la crise des "gilets jaunes", alors que se profile le risque d'un nouveau week-end de violences. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gilets jaunes Emmanuel Macron Manifestations
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795820484
"Gilets jaunes" : Macron demande aux partis et aux syndicats un appel "clair au calme"
"Gilets jaunes" : Macron demande aux partis et aux syndicats un appel "clair au calme"
Dans des propos rapportés par Benjamin Griveaux, le président de la République a indiqué que "le moment que nous vivons n'est plus à l'opposition politique mais à la République".
https://www.rtl.fr/actu/politique/gilets-jaunes-macron-demande-aux-partis-et-aux-syndicats-un-appel-clair-au-calme-7795820484
2018-12-05 16:38:05
https://cdn-media.rtl.fr/cache/KDpFt-KSo1sc3AL3fQ5PQA/330v220-2/online/image/2018/1204/7795800336_emmanuel-macron-a-l-elysee-le-2-decembre-2018.jpg